Édition du 6 décembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Premières Nations

30 septembre : Journée du chandail orange en mémoire des enfants autochtones arrachés à leur famille pour être envoyés dans des pensionnats

MONTRÉAL, le 30 sept. 2022 - La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) tient à souligner en ce 30 septembre, la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation avec les peuples autochtones. Depuis 2014, les communautés autochtones ont fait de ce 30 septembre « Journée du chandail orange » une journée de commémoration, d’éducation et de guérison face à la souffrance causée aux autochtones par le système de pensionnats, qui a sévit au Canada de 1831 à 1996. Pour l’occasion, les drapeaux des bureaux de la FTQ sont en berne.

« Aujourd’hui, on porte un chandail orange pour témoigner de notre soutien à la réconciliation avec les peuples autochtones et reconnaître les traumatismes intergénérationnels causés par le système de pensionnats. C’est à ce moment-ci de l’année que, génération après génération, des enfants autochtones ont été arrachés à leur foyer et forcés à entrer dans les pensionnats. Le 30 septembre, c’est une journée pour s’informer et écouter les récits de nos confrères et consœurs survivants des pensionnats et leurs familles, mais aussi pour penser à ceux et celles qui n’ont pas survécu », déclare le président de la FTQ, Daniel Boyer.

« Le rapport de la Commission de vérité et réconciliation du Canada se nomme "Honorer la vérité, réconcilier pour l’avenir ". Honorer la vérité, c’est aussi reconnaître que les pensionnats et la réconciliation avec les autochtones, ce n’est pas qu’un enjeu fédéral. Au Québec, le dernier pensionnat a fermé en 1991. Pas en 1950, en 1991 ! Il y a une responsabilité partagée et il y a encore beaucoup de chemin à faire pour améliorer les relations avec les 11 nations autochtones du Québec », ajoute Daniel Boyer.

La FTQ invite ses militants et militantes à participer à une marche organisée à Montréal (Tiohti :áke) pour commémorer la Journée d’action pour la vérité et la réconciliation. Elle s’ouvrira sur des allocutions prononcées au monument à l’effigie de Sir Georges-Étienne Cartier, dans le parc du Mont-Royal, à 13 h. Le trajet passera par la rue Milton, un endroit de rassemblement pour bon nombre de personnes sans domicile fixe. Les participants et participantes à la marche sont également invités à apporter des effets à distribuer aux gens dans le besoin (chaussettes, cartes-cadeaux, vêtements chauds, etc.). La marche se terminera sur la Place du Canada, au centre-ville.

Les militants et militantes de la FTQ sont invités au point de rassemblement, à partir de 12 h 30, au pavillon Mordecai-Richler, situé à environ deux minutes de marche, au sud du monument Sir Georges-Étienne Cartier.

Pour plus de renseignements sur la marche : https://www.facebook.com/events/s/every-child-matters-truth-and-/396909412508477/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Premières Nations

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...