Édition du 21 décembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Solidarité internationale

43 étudiants mexicains disparus depuis septembre 2014 - Les forces policières attaquent les proches et familles des disparu.e.s (QS)

MONTRÉAL, le 5 juin 2015 - « Je suis extrêmement troublé d’apprendre que les organisations et les personnes qui continuent de se mobiliser pour retrouver les 43 étudiant.e.s disparu.e.s en septembre sont victimes d’actes d’intimidation et de violence de la part de la police et de l’armée mexicaines. À quelques jours des élections mexicaines, cela nous fait craindre le pire, c’est-à-dire d’autres disparitions », observe Amir Khadir, député de Québec solidaire dans Mercier. 

En septembre 2014 disparaissaient 43 étudiant.e.s de l’École normale rurale d’Ayotzinapa au Mexique, probablement enlevés et torturés par la police. Le 23 avril dernier, l’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité une motion reconnaissant l’importance de mener une enquête complète et transparente afin que les responsables de la disparition des 43 étudiant.e.s soient portés devant la justice.

Selon le député, les actions des forces policières mexicaines des derniers jours sont en lien avec la mobilisation de la société civile mexicaine dans ce dossier.

Ces derniers jours, plusieurs organisations mexicaines ont dénoncé le harcèlement qu’elles subissent de la part des forces de l’ordre. D’autres étudiant.e.s de la même école ont été arrêtés arbitrairement. Plus de 1 000 policiers fédéraux sont postés en permanence près de l’école. Ces policiers ont aussi attaqué un autobus avec à bord des étudiant.e.s et des membres des familles des 43 étudiant.e.s. Cette attaque a fait plusieurs blessés

« Le gouvernement du Québec ne peut rester les bras croisés devant ces atrocités. Les élections au Mexique ont lieu ce dimanche. Ces actions visent à terroriser les opposants du gouvernement et n’iront qu’en s’accélérant si des pressions internationales ne sont pas faites. Je demande à la ministre des Relations internationales Christine St-Pierre de faire pression auprès du gouvernement mexicain, avec qui le Québec a plusieurs liens économiques et commerciaux, afin que la situation cesse immédiatement », termine M. Khadir.

Sur le même thème : Solidarité internationale

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...