Édition du 19 octobre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Arts culture et société

Arrigo Boito : Mefistofele

Mefistofele est un opéra italien composé par Arrigo Boito en 1867. Il comportait au départ un prologue et cinq actes. Il a ensuite été remanié comme suit : un prologue, quatre actes et un épilogue.

Mefistofele. Boito. London Symphony Orchestra, Julius Rudel. EMI Classics, 1974.

Nous sommes ici en présence de la création d’un Faust italien. Cette œuvre a été très mal accueillie par le public milanais. La police dut même intervenir. Boito, qui était lié à un mouvement d’avant-garde littéraire, du nom de « la Scapigliatura », se proposait de révolutionner l’art lyrique italien. D’où cette proposition d’une grande fresque métaphysique présentée sous forme de tableaux successifs, directement inspirée de La Damnation de Faust, de Berlioz. Il est question ici de Dieu, du Diable, des anges, de la séduction, de sorcières, de cœurs célestes, du déchaînement des passions humaines et nous en passons.

La tâche de Boito était colossale. Il lui fallait s’affirmer devant Verdi et Wagner. D’où cette création délirante d’un jeune compositeur de 26 ans qui a suscité des huées et des sarcasmes lors de sa présentation à Milan. Depuis, le public s’est assagi et se montre plus tolérant et ouvert d’esprit devant cet opéra aux airs grandioses et à la sonorité forte. Il faut quand même avouer qu’il n’est ni facile et ni évident de trouver des airs adéquats pour illustrer le paradis et l’enfer, les anges et Belzébuth.

Il faut se donner la peine d’écouter L’Altra Notte In Fondo Al Mane. Cet air tellement triste vous plongera, à coup sûr, dans vos angoisses les plus profondes en lien avec quelques-uns de vos solides doutes existentiels.

Yvan Perrier

8 juillet 2021

yvan_perrier@hotmail.com

BIBLIOGRAPHIE

Kobbé, Gustave. 1999. Tout l’opéra : Dictionnaire de Monteverdi à nos jours. Paris : Robert Laffont, p.82-85.

Plusieurs auteurs. 1977. Dictionnaire de l’opéra. Paris : Ramsay, p. 285-287.

Tranchefort, François-René. 1978. L’opéra : 2. De Tristan à nos jours. Paris : Seuil, p. 16-18.

Yvan Perrier

Yvan Perrier est professeur de science politique depuis 1979. Il détient une maîtrise en science politique de l’Université Laval (Québec), un diplôme d’études approfondies (DEA) en sociologie politique de l’École des hautes études en sciences sociales (Paris) et un doctorat (Ph. D.) en science politique de l’Université du Québec à Montréal. Il est professeur au département des Sciences sociales du Cégep du Vieux Montréal (depuis 1990). Il a été chargé de cours en Relations industrielles à l’Université du Québec en Outaouais (de 2008 à 2016). Il a également été chercheur-associé au Centre de recherche en droit public à l’Université de Montréal.
Il est l’auteur de textes portant sur les sujets suivants : la question des jeunes ; la méthodologie du travail intellectuel et les méthodes de recherche en sciences sociales ; les Codes d’éthique dans les établissements de santé et de services sociaux ; la laïcité et la constitution canadienne ; les rapports collectifs de travail dans les secteurs public et parapublic au Québec ; l’État ; l’effectivité du droit et l’État de droit ; la constitutionnalisation de la liberté d’association ; l’historiographie ; la société moderne et finalement les arts (les arts visuels, le cinéma et la littérature).
Vous pouvez m’écrire à l’adresse suivante : yvan_perrier@hotmail.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Arts culture et société

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...