Édition du 10 décembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Médias

Avenir de Radio-Canada - Le syndicat veut être consulté par l'employeur (SCRC-CSN)

MONTRÉAL, le 29 nov. 2016 - La haute direction de la Société Radio-Canada a annoncé, hier, son désir de supprimer la publicité sur les plateformes du diffuseur public. Du même souffle, elle réclame la hausse de la participation citoyenne au financement de Radio-Canada.

Il n’y a rien de nouveau dans cette annonce. Le Syndicat des communications de Radio-Canada (SCRC-CSN), appuyé par la Fédération nationale des communications (FNC-CSN), revendique cette hausse depuis plusieurs années.

Le SCRC a publié un livre blanc abordant ce sujet qui a été déposé au Parlement, avec une pétition signée par des milliers de citoyennes et de citoyens.

À l’époque, la haute direction de Radio-Canada était occupée à administrer les coupes successives et n’a accordé aucun crédit aux revendications du syndicat.

C’est ce qu’on appelle un virage à 180 degrés !

« La haute direction de Radio-Canada montre par son attitude qu’elle ne considère aucunement le syndicat des employé-es comme un partenaire. Et par conséquent, les employé-es sont mis encore une fois à l’écart », déplore la présidente du SCRC-CSN, Johanne Hémond.

« Écouter le syndicat n’est pas un signe de faiblesse, mais une attitude constructive. Nous invitons la haute direction à y réfléchir. C’est d’autant plus pertinent que nous sommes en période de négociation », rappelle-t-elle.

Sur le même thème : Médias

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...