Édition du 24 mai 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Economie québécoise

Budget 2022-2023 - Pas un budget pour acheter des votes, met en garde Québec solidaire

QUÉBEC, le 14 mars 2022 - La responsable de Québec solidaire en matière de Finances publiques, Ruba Ghazal, met en garde le gouvernement de François Legault : le budget du 22 mars prochain ne doit pas servir à acheter des votes à la CAQ, mais bien à soutenir la population québécoise face aux défis que représentent la hausse du coût de la vie, la crise climatique et la reconstruction de notre réseau public de santé.

« Le budget du 22 mars prochain sera déterminant pour l’avenir du Québec : ça ne peut pas être un budget électoraliste pour aider la CAQ à acheter des votes. Ça doit être un budget qui aide les gens à faire face aux crises qui nous mettent par terre. Entre les deux ans de pandémie de COVID-19, la hausse fulgurante du coût de la vie et la crise climatique, de grands défis nous guettent collectivement. Les Québécois s’attendent à ce que leur gouvernement prenne les grands moyens pour reconstruire un Québec vert et juste », déclare Mme Ghazal.

Aider les Québécois face à la hausse du coût de la vie

Alors que plus de 8 Québécois sur 10 sont préoccupés par la hausse du coût de la vie, Québec solidaire propose d’aider les familles et les aînés moins fortunés en bonifiant le crédit d’impôt pour la solidarité :

Doubler les prestations du crédit d’impôt pour la solidarité pendant 6 mois pour les plus de trois millions de Québécois qui en bénéficient ;
Offrir une « bonification aînés  » de 500$ par personne (en plus du montant doublé) pour les aînés de 65 ans et plus admissibles au crédit d’impôt pour la solidarité.

La proposition de Québec solidaire en chiffres :

« Depuis des mois, les factures d’épicerie et d’hydro augmentent à vue d’œil, et le prix des loyers explose. Tout coûte plus cher, mais les salaires de tout le monde ne suivent pas. On ne peut pas accepter que des milliers de Québécois doivent faire des choix déchirants pour arriver à boucler leurs fins de mois. L’aide d’urgence que Québec solidaire propose, ce sont des centaines de dollars de plus dans les poches des familles et des aînés pour faire l’épicerie, pour aller au restaurant, des sommes qui vont être directement injectées dans notre économie locale », fait valoir la députée solidaire.

Le budget le plus vert de l’histoire du Québec

La crise climatique a continué de s’aggraver. Québec solidaire demande au gouvernement de s’engager à ne pas mettre un sou dans le projet de troisième lien, ni dans les élargissements d’autoroutes en milieu urbain, et plutôt investir massivement dans le transport en commun.

« Si la CAQ ne voit pas le dernier rapport du GIEC comme le signal d’alarme qu’il faut passer en quatrième vitesse, je ne sais pas ce que ça va prendre. François Legault veut qu’on soit les meilleurs en Amérique du Nord, nous on pense qu’on a le potentiel d’être des leaders mondiaux dans la transition écologique. Pour y arriver, il faut être un leader mondial en transport. Je m’attends à ce que ce budget-là soit le plus vert de l’histoire du Québec. Ce n’est pas une option, c’est une nécessité », martèle Ruba Ghazal.

Un réseau de santé public et fort

Enfin, pour Québec solidaire, ce budget doit également envoyer à la population un message clair : la « refondation du réseau » promise par le ministre Christian Dubé doit être celle de la reconstruction de notre réseau public. Ce n’est pas le temps de faire plus de place au privé.

« Depuis des mois, le ministre Dubé nous parle de « refondation du réseau » et maintenant le chat est sorti du sac : la CAQ veut ouvrir grand la porte au privé. Ce que nous avons appris de la crise de la COVID-19, ce n’est pas qu’on doit laisser plus de place au privé, au contraire. La pandémie nous a bien montré ce que ça donnait, de dérouler le tapis rouge au privé en santé et on ne veut plus jamais rejouer dans ce film-là. Je m’attends à voir dans ce budget des signaux clairs que la fameuse refondation du réseau de la santé promise par la CAQ va passer par des réinvestissements majeurs dans notre réseau public », conclut Ruba Ghazal.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Economie québécoise

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...