Édition du 31 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Budget du Québec 2012

Budget du Québec 2012-2013 - Pour la CSN, en matière de solidarité sociale, le PQ s'éloigne du PQ

MONTRÉAL, le 20 nov. 2012 - C’est avec déception que la CSN a accueilli le premier budget déposé aujourd’hui par le gouvernement péquiste. « En matière de solidarité sociale, le PQ s’éloigne du PQ. Des signaux forts sont envoyés pour réconforter les marchés financiers. En outre, au dogme de l’équilibre budgétaire s’ajoute celui du remboursement de la dette. Nous sommes loin du cadre financier présenté en période électorale, loin du dernier discours inaugural, loin d’un soutien aux services publics, loin d’une aide à la population », de commenter Jacques Létourneau, président de la CSN.

Le cadre financier du Parti québécois était tout autre lors de la campagne électorale. Construit sur une prémisse qui amène à partager la richesse, il faisait que tous les acteurs et toutes les formes de revenus contribuaient plus équitablement au financement de nos services publics, alors que le présent budget encourage l’utilisation des taxes au détriment d’un système fiscal plus progressif. De surcroît, les nouvelles sources de revenus vont au paiement de la dette.

« Pourquoi aujourd’hui abandonner si vite la recherche d’autres sources de revenus comme l’imposition des gains en capital et dividendes ? Le Québec doit se donner les outils pour accroître ses revenus et assurer une plus grande progressivité du système fiscal, avec l’objectif de se doter d’un régime fiscal qui assure convenablement le financement de nos services publics. Le gouvernement devrait convier la société québécoise à un large débat sur la fiscalité et les finalités de celle-ci. Il devient impératif d’examiner attentivement le traitement qui est fait des différentes sources de revenus : revenus d’emploi, dividendes, revenus d’intérêt, gains en capital, etc. », de soutenir Jacques Létourneau.

Économie et emploi

La CSN reconnaît la mise en place de mesures économiques qui devraient inciter les entreprises à investir davantage et, en ce sens, favoriser la création d’emplois, notamment dans le secteur manufacturier et particulièrement dans la 2e et la 3e transformations. Le gouvernement a annoncé aujourd’hui qu’il souhaite instaurer une politique industrielle et une politique énergétique ainsi que revoir le système de redevance. La CSN sera heureuse d’être associée à de tels travaux.

Des mesures bien minces

Au-delà des mesures bien minces annoncées sur les places en CPE, le logement social, les crédits d’impôt pour les activités culturelles et sportives pour les enfants, le gouvernement fait peu, alors que d’autres avenues étaient possibles. Il aurait pu dégager des marges de manœuvre en suspendant ses contributions au Fonds des générations. « Ses choix n’ont rien d’encourageant pour les jeunes générations. Il serait faux de croire que les compressions budgétaires, et conséquemment le désengagement de l’État qui en découle, n’auront pas d’effet dans l’avenir sur les services », de clamer Jacques Létourneau.

« Si certains des choix de ce gouvernement, présentés aujourd’hui, s’expliquent peut-être par sa situation de gouvernement minoritaire, nous croyons qu’il fait fausse route et que la population du Québec attend plus de ses commettants à son égard », de conclure le président de la CSN.

Sur le même thème : Budget du Québec 2012

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...