Édition du 20 septembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

CHSLD Saint-Lambert-sur-le-Golf en PPP - Début des moyens de pression, incluant un recours possible à la grève

SAINT-LAMBERT, QC, le 11 sept. 2012 - Les 200 syndiqué-es CSN du CHSLD Saint-Lambert-sur-le-Golf (CSN) dénoncent l’impasse dans les négociations avec le Groupe Savoie, gestionnaire de ce premier centre d’hébergement et de soins de longue durée en partenariat public-privé (PPP). Aujourd’hui et demain le 12 septembre, ils vont porter un t-shirt visant à sensibiliser les bénéficiaires, les familles et la population quant aux conditions de travail en vigueur dans cet établissement de 200 personnes âgées en très lourde perte d’autonomie. Les salarié-es ont aussi adopté, le 22 août dernier, un mandat de grève à 98 % à être exercé au moment jugé opportun.

Après une vingtaine de séances de négociation et de conciliation amorcées il y a 18 mois en vue de conclure une première convention collective, les pourparlers achoppent principalement sur les demandes pécuniaires. Parmi celles-ci, il y a les salaires et échelles salariales, les primes en tous genres, les vacances, le nombre de jours fériés et de jours de maladie, les assurances collectives, le régime de retraite, etc. Le Groupe Savoie veut plutôt imposer des conditions de travail minimalistes, de loin inférieures à celles prévalant dans les CHSLD publics.

Pour Johanne Denis, présidente du Syndicat des travailleuses et travailleurs du CHSLD Saint-Lambert-sur-le-Golf (CSN), les conditions de travail actuelles sont telles qu’elles rappellent celles existant dans le réseau public il y a plus de 40 ans. « Chez nous, les travailleuses et les travailleurs, qui se dévouent totalement pour le bien-être des personnes âgées, gagnent en moyenne 40 % de moins que ceux en CHSLD public pour un travail équivalent. On souhaite que la négociation puisse débloquer rapidement sur un règlement satisfaisant et en parité avec le public », renchérit-elle.

« Rien ne justifie que les salarié-es de ce CHSLD en PPP soient traités différemment de ceux du réseau public, ajoute Luc Pearson, vice-président de la Fédération de la santé et des services sociaux pour la région de la Montérégie. Cela est d’autant plus vrai que la clientèle qui y est desservie exige le même niveau de soins et de services qu’en établissement public. Le gouvernement, bailleur de fonds, doit prendre ses responsabilités et s’assurer que les conditions de travail soient à la hauteur de leur mission », de conclure Luc Pearson.

Rappelons que le Syndicat des travailleuses et travailleurs du CHSLD Saint-Lambert-sur-le-Golf (CSN) a été accrédité en mars 2011. Il est affilié à la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) qui compte un peu plus de 130 000 membres dans les secteurs privé et public. Pour sa part, la CSN est composée de près de 2000 syndicats qui regroupent plus de 300 000 travailleuses et travailleurs de tous les secteurs d’activité.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...