Édition du 13 avril 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Éducation

Syndicalisme

Coalition priorité éducation - La CSQ, la FSE, la FPPE et la FPSS joignent la coalition pour faire de l'éducation une priorité nationale

MONTRÉAL, le 11 févr. 2013 - La Centrale des syndicats du Québec (CSQ), la Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE-CSQ), la Fédération des professionnelles et professionnels de l’éducation (FPPE-CSQ) et la Fédération du personnel de soutien scolaire (FPSS-CSQ) se joignent avec conviction à la Coalition Priorité Éducation, initiée par la Fédération des comités de parents, dans le but de faire de l’éducation une réelle priorité nationale. Ils invitent leurs membres et la population à signer la pétition en ligne à cet effet sur le site de l’Assemblée nationale du Québec.

« Nous nous sentons particulièrement interpelées par les compressions qui ont cours dans le réseau scolaire depuis quelques années et qui accentuent davantage les inégalités sociales entre les élèves et entre les milieux. Il faut cesser de voir l’éducation comme une dépense ou un simple poste budgétaire que l’on peut couper sans conséquence. Il faut plutôt considérer l’éducation comme un investissement qui sera très rentable à terme pour la société », a plaidé Mme Louise Chabot, présidente de la CSQ.

« Quand on fait de l’éducation une réelle priorité nationale, on convient d’accorder les ressources nécessaire au développement du potentiel de tous les élèves au sein d’un environnement éducatif de qualité. Les enseignants veulent avoir les moyens de faire leur travail et cela nécessite un investissement à plusieurs niveaux, surtout dans les services aux élèves en difficulté et dans les conditions d’apprentissage, ce à quoi les compressions nuisent sans contredit », a ajouté Mme Manon Bernard, présidente de la FSE.

« Pour les professionnelles et les professionnels que nous représentons, l’adhésion à une pétition qui vise à mettre fin aux compressions en éducation allait de soi. Nous souhaitons que notre système d’éducation publique puisse répondre aux besoins de tous les élèves, dans tous les milieux, de sorte que tous parviennent à développer leur plein potentiel. Cela doit être une priorité », a déclaré Mme Johanne Pomerleau, présidente de la FPPE.

« La qualité de vie des milieux éducatifs passe par les services que le personnel de soutien offre chaque jour aux élèves du Québec, que ce soit auprès des élèves handicapés ou en difficulté, dans les services de garde en milieu scolaire ou encore dans le service d’entretien des bâtiments. Le personnel de soutien contribue à organiser la vie dans les écoles et ce sont souvent les premiers visés par les compressions. L’éducation doit être une priorité nationale dans tous ses aspects, au plus grand bénéfice des élèves », a conclu Mme Diane Cinq-Mars, présidente de la FPSS.

La pétition de la Coalition Priorité Éducation sera en ligne dès aujourd’hui et ce, jusqu’au 11 mai 2013. On peut y accéder par le biais du site de la CSQ et ses fédérations.

Sur le même thème : Éducation

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...