Édition du 21 juin 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Conseil fédéral de la FSE-CSQ La FSE souhaite aux chefs de bonnes vacances… en campagne !

Québec, le 30 juin 2022. – Rassemblés devant le bureau du premier ministre sous la thématique « La FSE s’invite en campagne ! », les membres de la Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE-CSQ) demandent au premier ministre François Legault et aux chefs de tous les partis politiques d’entendre le cri du cœur des enseignantes et enseignants : les conditions d’enseignement doivent être améliorées !

À l’aube des prochaines élections générales et du début de la négociation pour le renouvellement de la convention collective 2020-2023, la FSE-CSQ a réalisé un vaste exercice de consultation de ses membres. Au total, ce sont près de 15 000 enseignantes et enseignants qui se sont exprimés. « Leurs demandes ne pourraient être plus limpides : ils estiment que le prochain gouvernement devra impérativement ajuster la taille des groupes, alléger la tâche et revoir la composition de la classe ! Si on veut attirer de futurs profs et retenir celles et ceux qui pensent quitter, ça prend un coup de barre », a commenté Luc Gravel, vice‑président de la FSE-CSQ et responsable du dossier des relations du travail.

Ces demandes sont partagées par leurs collègues des écoles publiques anglophones. «  Les profs veulent voir des améliorations substantielles de leurs conditions de travail lors de la prochaine ronde de négo. Le prochain gouvernement devra agir en conséquence  », a ajouté Heidi Yetman, présidente de l’Association provinciale des enseignantes et enseignants du Québec (APEQ‑QPAT).

« Il n’y a pas de secret : il faut améliorer les conditions d’enseignement ! Au fil des années, les “autres tâches” ont pris des proportions démesurées. Que ce soit l’ajout de surveillance ou de tâches administratives, le personnel enseignant est de moins en moins employé à son plein potentiel. En clair, l’aspiration des enseignantes et enseignants c’est d’avoir plus de temps à consacrer à la réussite de chacun de leurs élèves. J’interpelle les chefs des différents partis pour que ça devienne aussi la leur  », a souligné Josée Scalabrini, présidente de la FSE‑CSQ qui, en terminant, leur souhaite de bonnes vacances en campagne !

Dès la prochaine rentrée scolaire et jusqu’aux élections générales du 3 octobre prochain, les syndicats de la FSE-CSQ iront à la rencontre des candidates et candidats des différents partis afin de s’assurer que ceux-ci prennent en compte leurs revendications. Ces actions s’inscriront dans le cadre de la campagne CSQ « Je vote en couleurs ».

Profil

La Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE) regroupe 34 syndicats représentant plus de 65 000 enseignantes et enseignants de centres de services scolaires et de commissions scolaires de partout au Québec. Elle compte parmi ses membres du personnel enseignant de tous les secteurs : préscolaire, primaire, secondaire, formation professionnelle et formation générale des adultes. Elle est affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...