Édition du 21 décembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Logement

Crise du logement : le bilan de la CAQ est un échec

MONTRÉAL, le 13 déc. 2021 - Le responsable de Québec solidaire en matière de logement, Andrés Fontecilla, tient à rappeler les faits : le gouvernement de la CAQ a échoué à protéger les familles de la crise du logement et de la surchauffe immobilière durant la dernière session parlementaire, brisant au passage plusieurs promesses faites aux Québécois.

« Une autre session parlementaire vient de se terminer sans que le gouvernement de la CAQ n’ait levé le petit doigt pour lutter contre la crise du logement. Les Québécoises et les Québécois ont pourtant vécu cette année la pire hausse du coût de la vie en 30 ans et l’explosion des prix des loyers y est pour quelque chose ! Non seulement la CAQ continue de nier la crise du logement et tarde à poser des gestes concrets, mais en plus, elle ne respecte même pas ses propres promesses en matière de logement. Le bilan de la CAQ en matière d’habitation est un véritable échec », déplore M. Fontecilla.

Cinq échecs de la CAQ en matière de logement :

1. Rien pour empêcher les hausses abusives de loyer

Alors que le coût des loyers a subi sa plus grande hausse depuis 2003 dans le grand Montréal, la ministre Laforest continue d’insinuer que les critères de fixation des loyers du Tribunal administratif du logement (TAL) suffisent à contrer la hausse généralisée des loyers, plaçant le fardeau des augmentations abusives sur le dos des locataires.

2. Pas d’encadrement des rénovictions comme promis

La ministre Laforest a mis sur pied un comité en janvier 2021 pour resserrer l’encadrement des rénovictions. En fin d’année, la loi n’a toujours pas été modifiée et les rénovictions se multiplient.

3. Pas de plan pour freiner la spéculation immobilière

Québec solidaire a proposé la mise en place d’une taxe sur la spéculation immobilière afin de freiner la surchauffe immobilière, une mesure également recommandée par des économistes de la BMO en mars dernier. La CAQ n’a ni saisi la main tendue par Québec solidaire, ni proposé de solution alternative.

4. 15 000 logements sociaux promis : à peine 3700 sont terminés

Alors que la CAQ avait promis en 2018 de construire les 15 000 logements annoncés par le gouvernement libéral, à peine 3700 logements sont sortis de terre en trois ans. Québec solidaire s’est engagé à construire 50 000 logements sociaux dans les cinq prochaines années, comme le réclament les groupes en logement.

5. Aucune mesure forte pour protéger les premiers acheteurs de la surenchère

Mis à part l’interdiction de la double représentation par les courtiers immobiliers, comme le proposait Québec solidaire, la CAQ n’a proposé aucune autre mesure pour calmer la surchauffe du marché immobilier. Pendant ce temps, Québec solidaire a proposé un Pacte pour les premiers acheteurs afin de soutenir les familles et a réclamé une commission parlementaire sur la surchauffe immobilière.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Logement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...