Édition du 16 juin 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

DONNONS AUX CONSERVATEURS L’ACCUEIL QU’ILS MÉRITENT !

à 16h., vendredi le 10 juin
Congrès national du Parti conservateur du Canada
Ottawa Convention Center
Ottawa, Ontario

Si vous êtes de Montréal écrivez à : prenonslacapitale@riseup.net, pour plus d’information ou pour réserver une place dans l’autobus !

Le Comité organisateur Harper Dégage invite les personnes de Montréal à se joindre à nous pour bâtir un mouvement anticapitaliste et anti-colonial, dans la rue, pour mettre fin au régime de Harper et ses politiques. Nous invitons les MontréalaisEs à se joindre à nous, le 10 juin, pour répondre à l’appel des militantEs de Ottawa, en venant en autobus avec nous ou en vous rendant par vous-même.

Le 10 juin 2011, le premier ministre Stephen Harper va prononcer un discours lors du Congrès national du Parti Conservateur du Canada (PCC) au centre-ville de Ottawa. Le Congrès national du PCC va durer trois jours et le discours de Harper aux membres du parti sera son premier discours important depuis la dernière élection qui a fait du parti un gouvernement majoritaire.

Nous invitons toutEs celles et ceux qui s’opposent à l’agenda de droite de Harper à se rassembler, vendredi, le 10 juin, pour dire clairement au Parti Conservateur qu’on ne restera pas les bras croisés pendant qu’il s’attaque à nos communautés. Le Parti Conservateur est au pouvoir depuis 2006 au Canada et pendant ces cinq longues années nous avons vu d’innombrables organisations progressistes être démantelées et perdre leur financement. Nous avons vu la guerre en Afghanistan et l’occupation de Haïti continuer, ainsi qu’une hausse des dépenses militaires. Nous avons vues des attaques continuelles contre les communautés des Premières Nations, alors que des centaines de femmes autochtones sont disparues ou présumées mortes. La catastrophe environnementale des sables bitumineux tourne à plein régime et de véritables normes environnementales ne sont qu’un rêve. Nous avons aussi vu l’augmentation de la militarisation, dangereuse et raciste, de nos frontières et une hausse alarmante du nombre de déportations. Aussi, l’appui indéfectible du Canada à l’apartheid israélien s’est poursuivi, même après l’Opération Plomb Durci, les meurtres de la flotille et la crise humanitaire de Gaza, et cela malgré les appels internationaux de solidarité avec le peuple palestinien.

La situation à laquelle font face plusieurs communautés a déjà été difficile et, mes amiEs, ça va s’empirer ! Le PCC a eu ce qu’il voulait depuis longtemps, la majorité, et il est maintenant libre d’aller de l’avant avec son programme de droite. Soyons clairEs : cela signifie une augmentation des attaques contre les sites d’injections supervisés, sur les organisations de femmes, sur les travailleurs et travailleuses du sexe, les Premières Nations, les immigrantEs, les personnes de couleurs, les queers et les trans. La majorité du PCC signifie des mesures d’austérités plus sévères et une nouvelle vague d’attaques contre les pauvres et contre les travailleuses et les travailleurs. Même si plusieurs personnes se sont réjouies du support sans précédent envers le NPD durant les élections, ne laissons pas la résistance entre les mains des politicienNEs. Notre pouvoir est, et sera toujours, dans la rue. En juin, donnons aux conservateurs l’accueil qu’ils méritent. Annonçons leur clairement que pendant les quatre prochaines années nous résisterons rageusement à leur agenda de droite. Nous appelons les syndicats, les groupes étudiants, les anarchistes, les peuples des Premières Nations, les groupes féministes, les réseaux anticapitalistes, les groupes d’appui aux immigrantEs, les groupes anti-pauvreté, les mouvements pour les droits des handicapéEs, les militantEs en solidarité avec la Palestine, les combattants autochtones et les militantEs contre la guerre à se rassembler pour faire tomber le gouvernement. Ce que nous voulons c’est que la résistance soit menée par celles et ceux qui sont directement affectéEs par les politiques des gouvernements de droite de partout dans le monde.

Le 10 juin sera la première journée d’action de quatre ans à résister dans la rue. TouTEs nos alliées sont invitéEs à organiser leurs propres contingents ou à se joindre aux autres individus qui veulent montrer leur opposition.

Joignez-vous à nous, le 10 juin 2011, à Ottawa, pour donner à Harper et au Parti Conservateur l’accueil qu’ils méritent vraiment !
Occupation n’importe où, résistance partout !
Pour plus d’informations, ou pour endosser l’appel : prenonslacapitale@riseup.net

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...