Édition du 15 septembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Santé

Déconfinement de Montréal - Québec solidaire demande au gouvernement de ne pas mettre la charrue devant les bœufs

MONTRÉAL, le 5 mai 2020 - Alors que la réouverture des commerces de détail du grand Montréal est repoussée d’une semaine, Québec solidaire incite le premier ministre François Legault à aller plus loin dans sa révision du calendrier de déconfinement et à repousser, en toute cohérence, l’ouverture des écoles et des services de garde dans la région métropolitaine. La deuxième opposition juge qu’il est temps de faire les choses dans l’ordre et cesser de mettre la charrue devant les bœufs.

« Je m’explique mal comment M. Legault peut juger que la crise n’est pas suffisamment sous contrôle pour rouvrir les commerces montréalais le 11 mai, mais qu’elle l’est suffisamment pour rouvrir les écoles et les services de garde de la région comme prévu dans son calendrier initial. Le premier ministre doit nous dire sur quels critères précis il se base pour juger que la situation à Montréal mérite de retarder l’ouverture des commerces, mais pas des écoles et des services de garde », martèle la responsable de Québec solidaire en matière d’éducation et de famille, Christine Labrie.

Pour Mme Labrie, puisque la situation n’est pas sous contrôle dans la région montréalaise, la fermeture des services de garde d’urgence, prévue le 19 mai, doit elle aussi être repoussée.

« Si on va de l’avant trop vite avec la fermeture des services de garde d’urgence, on va se retrouver avec des parents qui travaillent dans les services essentiels, mais qui n’ont pas accès à une place. C’est complètement illogique, sachant que le gouvernement reconnaît que ce n’est pas encore sous contrôle dans nos services de santé. En plus, si on ouvre tout en même temps le 19 mai, on ne respecte pas les principes du déconfinement graduel », fait valoir la députée solidaire.

Faire les choses dans l’ordre

La cheffe de la deuxième opposition, Manon Massé, encourage le premier ministre à prendre un pas de recul et à refaire les choses dans le bon ordre en ce qui a trait à l’échéancier de déconfinement.

« Le gouvernement a présenté un calendrier de déconfinement avant même d’avoir repris le contrôle de la situation. La valse-hésitation de la dernière semaine nous démontre que les choses ont été faites dans le désordre. J’invite M. Legault à faire une pause et à revoir son approche, au moins pour la région de Montréal. Avant d’annoncer un échéancier de déconfinement, le premier ministre devrait d’abord reprendre le contrôle dans les CHSLD et offrir des renforts suffisants au personnel de la santé surmené. Il faut qu’il démontre qu’il peut respecter les six conditions établies par l’OMS avant de rouvrir l’économie », réitère la porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé.

Québec solidaire propose dans l’ordre de :

1- Reprendre le contrôle de la situation dans les CHSLD et résidences pour aînés en s’assurant que les indicateurs de mortalité, d’hospitalisation et de contamination sont à la baisse ;

2- S’assurer que le dépistage massif annoncé se soit effectivement matérialisé et que le portrait épidémiologique qui en ressort démontre que la contamination est sous contrôle dans la population ;

3- Présenter un plan pour que les milieux de travail soient en mesure d’offrir les mesures de protection requises et respecter les balises de la santé publique ;

4- Proposer un échéancier de déconfinement ;

5- Procéder au déconfinement progressif et faire respecter les balises de la santé publique dans les milieux de travail.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Santé

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...