Édition du 31 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Santé

Déplacement des professionnels des CLSC vers les GMF – Un acte radical menant à la privatisation de nos services de santé (QS)

3 mars 2016 - Le candidat de Québec solidaire pour la partielle à venir dans Chicoutimi, Pierre Dostie, a été choqué, mais non surpris, d’apprendre ce matin que les CIUSSS avaient reçu l’ordre du Ministère de la Santé de déplacer des services de professionnels de CLSC vers les Groupes de médecine familiale (GMF). Pour M. Dostie qui a mené une carrière de 35 ans dans le réseau de la santé et des services sociaux notamment à titre de directeur au CSSS de Jonquière, il s’agit là d’un des symptômes qui témoignent de la volonté du gouvernement de privatiser notre réseau de santé.

« Ce démantèlement des CLSC nous prouve la vision libérale des services de santé : une vision axée sur la protection des intérêts privés, la concentration des pouvoirs et la subordination des autres professionnels aux médecins. Le ministre Barette n’hésite pas à dire tout et son contraire pour justifier le démantèlement du réseau public qu’il mène depuis deux ans afin de le livrer à ceux qui bénéficient d’accès privilégiés au Conseil des ministres », avance M. Dostie.

« Les GMF sont des systèmes parallèles mis en place pour favoriser la pratique dite privée de la médecine. Cet acte radical laisse entrevoir la vision axée sur la maladie, et ce, au détriment des services publics qui eux privilégient une approche préventive. Le gouvernement doit cesser de prétendre améliorer le suivi des patients et leur accès aux services médicaux avec cette approche », a affirmé le candidat.

« L’expérience l’a démontré : la création des GMF n’a pas permis une meilleure accessibilité des services et des soins. Le gouvernement fait fausse route. Pourquoi entreprendre tout ce remue-ménage inutile alors qu’il serait beaucoup plus efficace d’intégrer les médecins aux équipes multidisciplinaires déjà en place en CLSC plutôt que de déménager tous les professionnels ? Pour Québec solidaire, la solution est claire. Pour un meilleur suivi global des personnes et des familles, il faut miser sur un accès 24-7 en CLSC. Ceux-ci rempliraient enfin leur mission de porte d’entrée du système de santé et en plus de réduire le temps d’attente aux urgences qui est due à l’absence de services plus légers en amont », conclut le candidat solidaire.

Sur le même thème : Santé

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...