Édition du 19 mai 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Violence faite aux femmes

Ensemble, arrêtons le virus... et la violence

L’Alliance des maisons d’hébergement de 2e étape pour femmes et enfants victimes de violence conjugale lance la campagne « Voisinage contre la violence conjugale et familiale »

Montréal, le 1er avril 2020 - Dans le contexte de la COVID-19 et du confinement qui en découle, l’Alliance des maisons d’hébergement de 2e étape pour femmes et enfants victimes de violence conjugale lance une campagne grand public pour inciter toute personne à dénoncer des situations de violence conjugale et familiale. Des affiches rédigées dans une vingtaine de langues, énumérant les coordonnées de plusieurs ressources d’aide, seront diffusées massivement dès ce jour. Elles seront disponibles sur les médias sociaux ainsi que dans les lieux encore accessibles à la population, et ce, à travers le Québec.


Des ressources d’aide disponibles 24 / 7

Outre le 911, chaque affiche présentera les coordonnées de diverses ressources d’aide disponibles 24 heures par jour, 7 jours sur 7, à savoir : SOS violence conjugale, Association québécoise de prévention du suicide et Tel-jeunes. Un espace permettra également d’y inscrire les coordonnées des ressources plus ciblées dans les régions à travers la province, telles que les maisons d’hébergement qui commencent à opérer des services en ligne via Facebook Messenger, notamment.

Sauver des vies : une responsabilité qui incombe à toutes et à tous

En cette période de crise sanitaire, trop de femmes et enfants victimes de violence se retrouvent pris au piège dans leur domicile et ne peuvent accéder à des ressources d’aide. Cette difficile réalité incite l’Alliance, ses membres et ses partenaires à faire appel à la solidarité de tous les Québécois et de toutes les Québécoises et à accrocher également les affiches à leurs fenêtres. Le message reprend d’ailleurs un arc-en-ciel, symbole d’espoir. Les citoyens et citoyennes sont donc encouragé-e-s à poser des gestes pour sauver des vies, tel qu’appeler les services d’urgence si une situation les alerte.

L’affichage est également souhaité dans les différentes ressources d’habitations, d’où l’importance du soutien des municipalités.

Une mobilisation de tous les instants

Plus que jamais, l’ensemble des membres de l’Alliance et leurs collègues du milieu de l’hébergement d’urgence pour les victimes de violence conjugale sont à pied d’œuvre pour assurer la sécurité physique des femmes et des enfants hébergé-e-s dans un contexte de pandémie. Notons que toutes les mesures sont prises pour suivre rigoureusement les directives émanant de la sécurité publique.

À propos de l’Alliance des maisons de 2e étape du Québec

Dans un esprit de concertation, l’Alliance des maisons d’hébergement de 2e étape pour femmes et enfants victimes de violence conjugale regroupe et représente 23 maisons réparties dans 12 régions du Québec qui offrent des services spécialisés en violence conjugale postséparation, hébergeant chaque année plus de 450 femmes à risque d’homicide conjugal et leurs enfants.

Alliance des maisons d’hébergement de 2e étape pour femmes et enfants victimes de violence conjugale

L’Alliance des maisons d’hébergement de 2e étape pour femmes et enfants victimes de violence conjugale regroupe 20 maisons réparties dans 10 régions du Québec.

www.alliance2e.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Violence faite aux femmes

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...