Édition du 31 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Livres et revues

Les éditions du remue-ménage

En librairie - Postures viriles : Ce que dit la presse masculine de Lori Saint- Martin

Les productions culturelles « parlent » : entre réalités et fantasmes, elles nous proposent un monde. Or les magazines pour hommes, au contraire de la presse féminine, n’ont pas fait l’objet de lectures critiques poussées, et nous ne savons presque rien à leur sujet.

Que disent-ils, au juste ?

Comment la presse masculine représente-t-elle les hommes, les femmes et les rapports entre eux ? Qu’est-ce qui, pour elle, définit l’homme ? À quoi ce dernier s’intéresse-t-il, que veut-il, que craint-il ? Les femmes sont-elles vues comme des objets sexuels, des rivales, des complices ou des égales ? Accepte-t-on les changements sociaux survenus depuis une trentaine d’années ou a-t-on la nostalgie d’une masculinité « de nature », d’une époque où les hommes étaient « des vrais » ?

Attentive tant au texte qu’aux images, l’étude de Lori Saint-Martin comble une lacune en proposant une lecture fine, mesurée et rigoureuse de trois magazines québécois : Homme, Summum et Summum Girl, lequel, paradoxalement, se révèle un magazine masculin destiné aux femmes. Une étude vive et décapante, non dénuée d’humour, qui interroge avec pertinence les identités contemporaines.

« Je critique ces publications, certainement, mais sans avoir préjugé de leur valeur. Mes observations sont fondées sur une longue et patiente observation de chaque page, de chaque image. En somme, j’ai fait à la presse masculine le compliment suprême : je l’ai prise au sérieux. » - Extrait


En librairie le 25 octobre 2011
ISBN 978-2-89091-334-9- 21,95 $ - 6 X 9 po - 184 p.


Lori Saint-Martin est professeure titulaire au Département d’études littéraires de l’Université du Québec à Montréal. Elle a publié deux recueils de nouvelles et plusieurs essais, dont La voyageuse et la prisonnière. Gabrielle Roy et la question des femmes et Au-delà du nom. La question du père dans la littérature québécoise actuelle. Avec Paul Gagné, elle a traduit vers le français une soixantaine d’oeuvres littéraires canadiennes-anglaises et remporté deux fois le prix du Gouverneur général. En 2010, elle a reçu le Prix d’excellence en recherche-création (volet carrière) du réseau de l’Université du Québec.

Sur le même thème : Livres et revues

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...