Édition du 29 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Canada

Énoncé économique : les aînés devront prendre leur mal en patience, déplore le Réseau FADOQ

MONTRÉAL, le 3 nov. 2022 - Le gouvernement Trudeau a manqué une occasion en or d’aider les personnes aînées à traverser les fortes turbulences économiques qui les secouent particulièrement. En effet, plusieurs engagements phares pris à l’égard des personnes aînées lors de la campagne électorale n’ont pas trouvé écho dans l’énoncé économique du fédéral, livré aujourd’hui par la ministre des finances Chrystia Freeland.

« Alors que l’inflation frappe durement le pouvoir d’achat des personnes aînées, il aurait été de mise que le gouvernement Trudeau concrétise à tout le moins sa promesse de bonifier le Supplément de revenu garanti. Ces personnes n’ont pas les moyens de patienter », commente Gisèle Tassé-Goodman, présidente du Réseau FADOQ.

Le Réseau FADOQ s’attendait à ce qu’Ottawa passe de la parole aux actes en bonifiant le Supplément de revenu garanti (SRG) de 500 $ pour les personnes aînées seules et de 750 $ pour celles qui vivent en couple. Rappelons que les bénéficiaires du SRG font partie des personnes les plus démunies de notre société.

Une occasion ratée

Dans un contexte d’incertitude économique, le Réseau FADOQ comprend que certaines mesures ne soient pas mises en œuvre, mais estime que des gestes supplémentaires auraient pu être posés par la ministre des Finances. Un exemple : rendre le crédit canadien pour aidant naturel remboursable, ce qui aurait permis aux personnes proches aidantes de recevoir jusqu’à 1 250 $ par année. De plus, en pleine pénurie de main-d’œuvre, le Réseau jugeait le moment plus qu’opportun pour la création d’un crédit d’impôt pour prolongation de carrière, un autre engagement du gouvernement fédéral, mesure qui pourtant n’a pas été annoncée.

La liste de déceptions ne s’arrête pas là. Le gouvernement a bien rappelé certaines mesures mises de l’avant précédemment, telles que la bonification de la Sécurité de la vieillesse. Toutefois, l’injustice à l’endroit des personnes de 65 à 74 ans, privées de cette bonification de 10 %, n’a pas été corrigée. Quant à l’assurance dentaire, les personnes aînées sont forcées de continuer à espérer une aide concrète à cet égard.

Seule consolation : les aînés profiteront, à court terme, de la bonification du crédit pour la taxe sur les produits et services. Elles recevront en moyenne 225 $ de plus.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Canada

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...