Édition du 19 mars 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Transport

Entrée en service du premier avion d'affaires Global 7500 - Unifor est fier du travail de ses membres

MONTRÉAL, le 20 déc. 2018 - Présents lors de la célébration entourant l’entrée en service du tout premier avion de la série Global 7500, les dirigeants du syndicat Unifor qui représente les salariés affectés aux Global ont souligné le travail et l’expertise de leurs membres.

« C’est certain qu’il y a une grande partie de leur savoir-faire dans cet avion. On doit le souligner et en être fiers. Nous contribuons au développement de cette industrie en la maintenant à la fine pointe de l’innovation, ce qui nous permet de nous démarquer de la compétition », a indiqué Renaud Gagné, directeur québécois du syndicat Unifor.

Tout le projet des Global tient à cœur au syndicat Unifor « puisque cela consolide les emplois de nos membres tout en assurant du même coup une croissance », a expliqué M. Gagné.

À l’automne 2017, lorsque Bombardier avait annoncé l’installation de la production des avions de la série 7000 à Montréal, Unifor s’était d’ailleurs réjoui de la nouvelle. « Nous avions à l’époque une centaine de membres sur la liste de rappel, c’est dire combien la situation a changé en peu de temps », a rappelé le dirigeant syndical.

Unifor, qui représente plus de 11 000 membres dans le secteur de l’aérospatiale, se préoccupe depuis longtemps des emplois et de la vitalité économique de cette industrie. Dans une politique adoptée au sein de ses instances sur le sujet, Unifor rappelle l’importance de maintenir l’expertise non seulement en recherche et développement, mais aussi au niveau de la production. « La réalisation de ce premier avion fait la démonstration de l’expertise et du savoir-faire de nos membres et plus largement de la main-d’œuvre québécoise », a conclu Bruno Audet, président de l’unité Bombardier au sein de la section locale 62.

Le syndicat Unifor représente environ 2 100 membres qui travaillent sur les Global (5000, 6500 et 7500) chez Bombardier. Dans le secteur aérospatial, Unifor représente 11 000 au Canada dont 6 500 au Québec uniquement qui travaillent chez Bombardier, Pratt & Whitney, Héroux Devtek, CMC Électronique, Avior, etc.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Transport

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...