Édition du 12 octobre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Logement

Évictions de locataires en hausse - La CAQ doit stopper l'hémorragie, alerte Québec solidaire

MONTRÉAL, le 19 juin 2021 - En marge d’une manifestation contre les évictions qui aura lieu aujourd’hui au Square Saint-Louis, la porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé, et le responsable solidaire en matière de logement, Andrés Fontecilla, tirent une fois de plus la sonnette d’alarme et pressent la ministre de l’Habitation, Andrée Laforest, de décréter un moratoire sur les rénovictions avant le 1er juillet afin d’agir contre ce fléau hors de contrôle d’ici à ce que la loi en vigueur soit enfin modifiée, comme s’y est engagée la CAQ.

« La grande majorité des Québécois savent que la crise du logement existe et veulent qu’elle soit freinée, ça presse. Pourtant, les évictions de locataires continuent de se multiplier sans que la CAQ ne lève le petit doigt pour s’attaquer à ce fléau à court-terme. Des dizaines de familles font face à une procédure d’éviction en ce moment même et elles n’ont pas le temps d’attendre que le gouvernement change la loi comme il le promet depuis des mois. La CAQ doit stopper l’hémorragie et décréter un moratoire sur les rénovictions au plus vite. Ne rien faire, c’est laisser des promoteurs prédateurs faire de l’argent sur le dos des honnêtes travailleurs et des familles moins nanties », martèle MmeMassé.

Selon un sondage Léger dévoilé cette semaine, 82% des Québécois croient que le gouvernement du Québec devrait en faire plus pour lutter contre la crise du logement. Le député de Laurier-Dorion, Andrés Fontecilla, appelle la ministre Andrée Laforest à prendre acte de ce consensus et à saisir les nombreuses mains tendues par Québec solidaire dans les derniers mois, notamment en décrétant de façon urgente un moratoire sur les rénovictions, mais aussi en mettant en place un registre des loyers.

« Depuis trop longtemps, les prix des loyers augmentent à une vitesse folle sans que le Tribunal administratif du logement ne parvienne à contrôler ces hausses. Des augmentations de 100, voire 200$ sur le loyer, c’est devenu monnaie courante sur le marché, pas seulement à Montréal, mais partout au Québec. De plus en plus d’experts se rallient à la proposition de Québec solidaire de mettre sur pied un registre des loyers pour mieux contrôler les prix des loyers. Les Québécois veulent que la CAQ agisse contre la crise du logement : voilà une solution qui fait consensus et qui a le mérite de protéger efficacement les locataires face aux augmentations abusives », conclut M.Fontecilla.

Le député solidaire prendra part à la manifestation organisée par le RCLALQ aujourd’hui à 13h30 au Square Saint-Louis contre les évictions et pour un meilleur contrôle des loyers.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Logement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...