Édition du 23 février 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Garderies

Fin du tarif unique en garderie - Françoise David dénonce la mesure injuste et irresponsable

MONTRÉAL, le 11 sept. 2014 - La députée Françoise David de Québec solidaire dénonce haut et fort la volonté du gouvernement Couillard d’abolir le tarif unique en garderie.

Pour la députée de Gouin, cela mettrait fin à l’universalité de l’accès dans les réseaux de services de garde subventionnés, en plus de nous faire reculer collectivement. « C’est démagogique et irresponsable de faire croire que le réseau des CPE coûte trop cher alors qu’il a été démontré que chaque dollar investi rapporte 1,50$ à la société. De plus, c’est inacceptable de remettre en question un programme qui a permis à des milliers de femmes de retourner sur le marché du travail et d’aspirer à l’autonomie économique », s’indigne la porte-parole de Québec solidaire.

Avant même que ne soit véritablement engagé le fameux « dialogue social » dont parle le premier ministre, les Libéraux ont fait leur nid : les services publics seront coupés et la population paiera encore plus pour ces mêmes services. Après les compressions en santé et en éducation qui affectent directement les familles, voilà que le gouvernement libéral va directement piger dans leurs poches pour renflouer son déficit. « C’est honteux et méprisant d’annoncer une fausse consultation sur Internet, alors que par-derrière, au compte-goutte, il coule dans les médias ses réelles intentions », tonne Françoise David.

Sur le même thème : Garderies

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...