Édition du 2 mars 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Médias

ICI ? Radio-Canada doit demeurer Radio-Canada

MONTRÉAL, le 6 juin 2013 - Le Syndicat des communications de Radio-Canada (FNC-CSN) s’élève avec fermeté contre la décision de Radio-Canada de changer son appellation en un simple ICI. En période de réduction de postes et de compressions budgétaires, cette décision est tout simplement malvenue et inappropriée. Les coûts de plus de 400 000 $ associés à cette opération de marketing sont astronomiques. Soulignons que depuis cinq ans CBC/Radio-Canada a dû remercier 1400 employés, et a vu ses crédits parlementaires fondre de plus de 400 millions de dollars.

ICI, cette nouvelle appellation, jette également de la confusion parmi le public qui connaît, fréquente et aime Radio-Canada depuis bientôt 80 ans. Le SCRC désapprouve l’idée qui pointe derrière cette opération : essayer de donner une allure « privée » au diffuseur public. Ce genre d’opération de maquillage s’avère peut-être payante pour les diffuseurs privés, mais elle n’a pas sa raison d’être dans une société d’état publique en difficulté.

Le problème de Radio-Canada ne trouve pas sa source dans un superficiel ICI. La racine du vrai problème se trouve au niveau du manque de financement public qui impose une privatisation en douce, jusque dans l’image. En ce sens, nous demandons l’abandon immédiat de cette opération coûteuse et inutile.

Le Syndicat des communications de Radio-Canada représente 1600 membres au Québec et à Moncton. Il est affilié à la Fédération nationale des communications-CSN, qui regroupe 7000 membres œuvrant dans les domaines des communications et de la culture.

Sur le même thème : Médias

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...