Édition du 22 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Journées d'étude et de formation sur les enjeux de la biodiversité et de la justice sociale et climatique en préparation de la COP15

25—27 novembre 2022, Cégep du Vieux-Montréal

Activité inscrite dans le cadre des Journées québécoises de la solidarité internationale.

Activité pré-cop des groupes membres du Collectif québécois de la société civile sur la COP15

Partout sur la planète, les populations sont frappées par les effets du dérèglement climatique dont les conséquences dépassent le seul aspect de la hausse des températures. L’espace occupé par les forêts se réduit et affecte les écosystèmes. La dégradation des sols et la pollution des eaux heurtent les conditions de vie de milliards de personnes sur la planète. Un million d’espèces de la flore et de la faune sont en voie de disparition. Notre maison brûle, il faut agir !

Montréal sera l’hôte du 7 au 19 décembre 2022 de la Conférence de l’ONU sur la biodiversité (COP15). Cette nouvelle rencontre internationale est importante, car elle met au défi les gouvernements de la planète de conclure une entente sérieuse pour faire face au déclin de la biodiversité. « Stopper aujourd’hui cette dégradation est vital pour notre avenir sur Terre et exige du courage politique pour enclencher la transition sociale et écologique de plus en plus urgente », comme le mentionne Raphaël Canet, du Réseau international pour l’innovation sociale et écologique (RÏSE).

Ensemble pour la planète !

C’est dans cet esprit que RÏSE propose Ensemble pour la planète ! des journées d’étude et de formation en amont de la COP, les 25, 26 et 27 novembre prochains, de concert avec une quinzaine d’organismes socio-politiques. Les objectifs de l’événement sont :

Suivant une formule d’éducation populaire pour la transformation sociale, les activités viseront à :

Ouvrir un espace de débat et d’échange au bénéfice des activistes et des mouvements sociaux dans la perspective de la COP15 sur la biodiversité ;

Accroître la compréhension des enjeux et l’identification de solutions faisant écho aux analyses et propositions anti-systémiques en matière de biodiversité et de justice sociale et climatique, notamment en donnant la parole aux populations marginalisées qui sont particulièrement touchées par la perte de biodiversité et qui sont rarement entendues, soit les populations autochtones d’ici et d’ailleurs ;

Soutenir la préparation des actions de mobilisation qui se tiendront à l’occasion de la rencontre officielle du mois de décembre à Montréal.

À l’heure de la reprise des mobilisations sur le climat, notamment à l’occasion de la Conférence de l’ONU sur les changements climatiques (COP27) qui se tiendra en Égypte du 6 au 18 novembre, et à la faveur de la rencontre de Montréal en décembre (COP15), il importe de faire le lien entre les enjeux globaux et locaux, entre la réflexion et l’action, pour faire entendre les multiples voix traditionnellement exclues des cercles du pouvoir : les autochtones, les jeunes, les femmes, les paysans.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...