Édition du 14 septembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

La 50e marche monde d’Oxfam-Québec : une fête réussie entre tradition et innovation

La 50e Marche Monde d’Oxfam-Québec, qui a eu lieu vendredi 7 mai sous une forme numérique inédite, a réussi le pari de mêler célébration et innovation en permettant à plus de 7 000 personnes, dont des jeunes de tout le Québec, d’exprimer leur engagement pour le climat à travers de nombreux défis numériques.

Les performances artistiques, les discussions inspirantes et les présentations de projets enthousiasmants créés par les jeunes participantes et participants se sont enchaînés sur scène. Ce grand moment de célébration représentait le point culminant d’un mois de mobilisation durant lequel les participantes et participants ont redoublé de créativités et multiplié les défis autour du thème de la justice climatique. Outre le défi « 50 Millions de pas pour le climat », les marcheuses et marcheurs ont notamment pu laisser libre cours à leur imagination environnementale dans un concours d’artivisme ou à leurs talents de vidéaste engagés en partageant leurs films courts.

« Pour moi cette Marche Monde en faveur de la justice climatique, c’est une manière d’exprimer le besoin d’un changement immédiat pour la planète que beaucoup de jeunes comme moi ressentent. C’est aussi une façon de participer à un grand moment collectif dans une année où l’on a passé beaucoup de temps chacun dans notre coin  » a expliqué Raphaëlle Lauzon, 18 ans, qui animait une partie de l’évènement.

Depuis la création de l’évènement, les écoles font partie de l’ADN de la Marche. Cette année encore et dans un contexte scolaire pourtant complexe, plusieurs établissements se sont distingués par leurs actions solidaires. L’école secondaire du Versant (Outaouais) a ainsi été récompensée pour son projet de « macarons » permettant de diffuser des messages de sensibilisation dans l’établissement.

« Il y a beaucoup d’émotions de voir le chemin parcouru par la Marche Monde et surtout par tous ces jeunes qui continuent de la faire grandir, expliquait le fondateur de la Marche Monde, Jean-Pierre Denis. Cette cinquantième édition ce n’est pas un achèvement mais plutôt le départ d’une nouvelle étape pour cette génération tellement engagée et créative. 240 000 marcheuses et marcheurs plus tard, on continue le combat pour un monde plus solidaire ! »

Cette grande fête solidaire a été possible grâce à l’appui financier d’Affaires mondiales Canada et Patrimoine canadien ainsi qu’au soutien des nombreux partenaires de la Marche Monde dont l’Alliance pour l’Engagement Jeunesse regroupant Oxfam-Québec, Amnistie internationale Canada francophone, le mouvement ACTES-CSQ et la Fondation Monique Fitz-Back, sans oublier les partenaires du monde scolaire et enseignant.

Aucune Marche Monde ne serait complète sans un concert de qualité et cette année c’est le groupe Clay and Friends qui a fait vibrer les participantes et participants grâce à son sens inégalé du groove. Vous pouvez revivre ce moment ainsi que l’ensemble de l’évènement en visionnant la vidéo de l’évènement ici<https://www.youtube.com/watch?v=ugq...> .

En s’engageant un mois durant pour la justice climatique et la solidarité, les participantes et participants ont démontré que la jeunesse n’entend rien lâcher de son engagement pour l’environnement et la justice. C’est assurément un beau présage pour le retour dans les rues de Montréal de la Marche Monde le 6 mai 2022.

Oxfam-Québec

Nos Objectifs

Nous visons à :

mettre fin aux causes de la pauvreté ;
placer la justice économique et sociale en tête de l’ordre du jour mondial ;
être un acteur dynamique du mouvement citoyen mondial pour un monde plus juste.

Objectifs stratégiques

Avec son plan stratégique, Oxfam-Québec s’est doté d’une série d’objectifs stratégiques qui contribuent à l’atteinte de changements essentiels et durables pour de nombreuses communautés.

Justice économique
Les femmes et les hommes seront plus nombreux à obtenir le respect de leur droit à des moyens de subsistance sûrs et durables.

Services essentiels
Les objectifs du Millénaire pour le développement concernant les services essentiels seront atteints. Les personnes vivant dans la pauvreté, en particulier les femmes et les filles, parviendront à exercer leur droit et capacité d’accès, à des prix abordables, aux services de santé, d’éducation, d’approvisionnement en eau et d’assainissement.

Droits en situation de crise
Toutes les personnes victimes des crises humanitaires, quelles qu’elles soient, où qu’elles se trouvent, et quelle que soit la manière dont elles sont affectées, pourront compter, dans le respect de leurs droits, sur la protection et l’assistance dont elles ont besoin.

Équité entre les sexes
Grâce à l’évolution des comportements, des mentalités et des convictions sur les rapports entre les sexes, grâce à leur engagement actif et à leur rôle moteur au sein des instances de décision et dans les processus de changement, davantage de femmes auront la capacité de prendre leur avenir en main, sans subir de violences.

https://oxfam.qc.ca/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...