Édition du 19 novembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Immigration

La FTQ devant la Commission des relations avec les citoyens dans le cadre de ses consultations sur l'immigration

MONTRÉAL, le 15 août 2019 - Participant à la Commission des relations avec les citoyens dans le cadre des consultations sur la planification de l’immigration, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) estime que la société québécoise a le devoir moral de bien recevoir et d’intégrer dans de bonnes conditions les personnes immigrantes. Cela doit se faire non seulement par une intégration économique, comme le préconisent certains, mais aussi par une intégration humanitaire.

« Bien sûr, il faut que les personnes immigrantes soient en mesure de se trouver des emplois décents. C’est d’autant plus important que ces mêmes personnes ne doivent pas devenir du cheap labour pour nos entreprises, ce qui est trop souvent le cas, particulièrement pour les travailleurs étrangers temporaires qui ont des conditions de travail précaires et des conditions de vie parfois discutables. Il faut mieux protéger les droits des travailleurs étrangers temporaires. Aussi, la reconnaissance des acquis reste toujours aussi problématique ; Québec doit s’y attaquer plus sérieusement », déclare le secrétaire général de la FTQ, Serge Cadieux.

« Par ailleurs, l’intégration culturelle et linguistique de ces personnes doit devenir prioritaire pour le gouvernement du Québec. À ce sujet, la FTQ et le mouvement syndical peuvent grandement aider à la réussite de cette intégration ; nous en avons déjà fait la preuve en matière de francisation dans les milieux de travail, grâce entre autres à nos affiliés qui œuvrent à franciser les travailleurs et les travailleuses sur les lieux de travail pendant les heures de travail après entente avec les employeurs. Les syndicats doivent être reconnus comme des acteurs importants dans l’intégration en milieu de travail des personnes immigrantes », ajoute le secrétaire général.

« Enfin, s’il faut saluer l’initiative du gouvernement de mettre en place un parcours d’accompagnement personnalisé des personnes immigrantes, il faut espérer que cela mettra fin à l’improvisation dont ont fait preuve les gouvernements précédents dans ce domaine. Aussi, dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre dans plusieurs régions du Québec, il faut sérieusement penser à des mesures incitatives, dont un soutien financier suffisant, afin de permettre aux personnes immigrantes de faire le pas vers les régions et de vivre décemment leurs transitions », conclut le secrétaire général, Serge Cadieux.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Immigration

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...