Édition du 23 février 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

La Maison des Jeunes de Beaupré fermera ses portes pour aller soutenir la fermeture symbolique de la Maison des Jeunes de Neuville

Québec, le 15 août 2014 – Devant l’absence de sommes destinées au rehaussement financier des organismes communautaires dans le dernier budget provincial et face à sa précarité financière, la Maison des Jeunes de Beaupré fermera ses portes pour aller soutenir la Maison des Jeunes de Neuville lors de sa fermeture symbolique qui a lieu ce vendredi 15 août 2014.

Lors de cette soirée une alerte Anvert a été déclenchée et une battue sera réalisée afin de retrouver les 120 millions de dollars qui avaient été promis par le gouvernement précèdent. À partir de 19 h au 786, rue des Érables, et ce, à compter de 18 h, quelques organismes communautaires autonomes participeront à cette action de mobilisation. Ces derniers auront également fermés leurs organismes pour soutenir la Maison des jeunes de Neuville.

À l’automne dernier, le gouvernement Marois avait annoncé un rehaussement du financement à la mission de 162 millions de dollars sur trois ans pour les organismes de la province. Dans son dernier budget, le gouvernement de Philippe Couillard ne s’est cependant pas engagé à respecter l’annonce de ses prédécesseurs. « Cette annonce de nouvelles sommes constituait un pas dans la bonne direction afin de préserver la pérennité de notre organisme pour les années à venir.

Depuis 2012, la Maison des Jeunes de Beaupré est uni aux 3000 organismes communautaires en santé et services sociaux du Québec afin de mener une grande campagne nationale sous le thème « Je soutiens le communautaire ». Celle-ci vise à obtenir du gouvernement provincial un rehaussement financier de l’ordre de 225 millions de dollars afin de pallier le manque à gagner dont souffrent les organismes.

Qu’est-ce que la Maison des Jeunes de Beaupré

La MDJ est d’abord un milieu de vie. C’est un lieu de rencontre accessible, sain et sécuritaire où des services de prévention et d’intervention sont offerts. Les activités d’animation, de formation et d’information, régies par des règles et des habitudes de vie, visent le développement de l’autonomie et du sens des responsabilités des jeunes. La MDJ se distingue par la place et le droit de parole qu’elle donne aux jeunes. Elle est également proche des différentes réalités que vivent les jeunes dans leur communauté. La MDJ se donne un mandat de promotion du bien-être et de la santé des adolescents. Elle répond également aux besoins des jeunes et se préoccupe de défendre leurs droits. Ce sont principalement des activités de concertation et de développement de collaboration qui permettent l’actualisation de ce mandat.

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...