Édition du 2 mars 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Lettre à Thomas Mulcair, une approche équilibrée à Gaza ?

Aux soins de Monsieur Thomas Mulcair, chef de l’opposition officiel à Ottawa,

Monsieur Mulcair, il aura fallu un mois avant que vous ne daigner prendre la parole à titre de chef du NPD à propos du massacre de la population Gazaouis. On comprend par votre lettre ouverte que vous attendiez que la poussière ne retombe sur l’horreur qui vient de abattre une fois de plus sur la population palestinienne.

Par position équilibré,il est difficile de comprendre à quoi fait référence votre formation politique : l’ensemble de la population palestinienne étant gardée captive militairement depuis 1967 depuis la guerre des 6 jours contrevenant à toutes les résolutions onusiennes dont le Canada est signataire, de quel équilibre pouvez-vous faire référence s’il-vous plaît ?. Cette population de 5 000 000 de civils vie cloitrée, emmurée par un mur de séparation de 7mètres de hauteur, dans des camps de concentration comme à l’époque des ghettos juif de Varsovie.Un modèle reproduit par les sionistes au pouvoir en Israel aujourd’hui.

Concernant votre désir de reconstruire le désastre inimaginable perpétré par l’armée israélienne dans la Bande de Gaza, vous faites appel aux pays du G7, ceux-là même qui cautionnent ouvertement le droit inaliénable d’israel à se défendre.Le Canada est également partisan de cette rhétorique.Le NPD reconnait le droit d’Israel à se défendre contre des pétards artisanaux alors du l’armée israélienne largue ouvertement des milliers de tonnes de bombes et missiles de la plus hautes technologies dans le but de tester des armes chimiques(bombes au phosphore) et autres armes machiavéliques telles, les bombes à fléchettes en totale illégalité avec les conventions internationales, notamment les Conventions de Genève. Pour la suite des choses, on comprend que le NPD n’entend pas bouger sur le fond du dossier soit, de convoquer une Commission parlementaire à Ottawa portant sur le leadership des Nations Unies à devoir reprendre les négociations à propos de la création de deux états (Israel-Palestine), le retour intégral de l’ensemble des réfugiés de 1948 et 1967 et des compensations importantes pour cicatriser les blessures inimaginables engendrés par 66 ans d’oppression par Israel sur la population palestinienne.

En conclusion Monsieur Mulcair, vous vous adressé dans une lettre ouverte afin de nous rassurer, si je comprend bien, que vous n’entendez pas bouger dans le dossier palestinien. Merci au noms de la population palestinienne de cette précision. Nous, les membres de la société civile du Québec prenons acte de votre immobilisme pathétique. Les urnes parleront en 1015.

Jean Léger

Courriel envoyé aux partis politiques suivants :

- Nouveau Parti Démocratique du Canada ;
- Parti Conservateur du Canada ;
- Parti Libéral du Canada.
- C.c. les membres parlementaires de la Knesset israélienne.

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...