Édition du 20 avril 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Politique canadienne

La décision du gouvernement fédéral de vendre ses actions de GM est malavisée, selon Unifor

TORONTO, le 7 avril 2015 - Unifor a exprimé sa déception et sa frustration relativement à la vente des actions que le gouvernement fédéral détenait dans General Motors (GM). La semaine dernière, Unifor a rendu publique une étude selon laquelle GM a une incidence économique énorme sur l’ensemble du pays.

« Le gouvernement fédéral fait montre d’un remarquable manque de clairvoyance en vendant ses actions de GM alors même qu’il règne un large consensus sur l’importance critique d’assurer l’avenir de GM au Canada », a déclaré le président national d’Unifor, Jerry Dias.

Inquiet de l’avenir de GM au Canada, Unifor a tenu des rencontres avec toutes les parties prenantes, y compris les gouvernements provincial et fédéral, afin de mettre au point une stratégie de préservation de la présence de GM au Canada.

« Le gouvernement fédéral vend ses actions pour obtenir un gain politique à court terme, alors qu’il prépare son dernier budget avant la prochaine élection fédérale. Nous avons besoin de dirigeants qui ont plus de vision, de stratégie et de perspicacité que cela », a poursuivi M. Dias. « Ce geste du gouvernement fédéral est irréfléchi et inutile. Cela dit, nous demeurons convaincus que GM peut avoir un solide avenir au Canada, car tout comme GM est bon pour le Canada, le Canada est bon pour GM. Mais très bientôt, les gouvernements fédéral et provincial devront prendre des mesures décisives pour assurer l’avenir de GM. »

Le syndicat souligne que les installations ontariennes de GM bénéficient de nombreux avantages économiques et opérationnels qui rendent les futurs investissements très attrayants. Parmi ces avantages, citons d’excellents résultats au chapitre de la qualité et de la productivité, un coût de main-d’œuvre relativement faible et une transition démographique à venir qui verra de nombreux travailleurs âgés partir à la retraite.

Pour lire le texte intégral du rapport sur les répercussions économiques de GM au Canada, consultez le site unifor.org.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Sur le même thème : Politique canadienne

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...