Édition du 13 août 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Le « Comité Manley » : des recommandations pipées d'avance !

Le Collectif Échec à la guerre annonce la tenue d’audiences populaires.
En 2008, faisons enfin échec à la guerre en Afghanistan !

Le « Comité Manley » livre aujourd’hui ses recommandations au gouvernement conservateur concernant l’intervention militaire canadienne en Afghanistan au-delà du mois de février 2009. Ses
cinq membres siègent aux conseils d’administration de plusieurs grandes
corporations canadiennes, notamment des entreprises du secteur militaire et pétrolier. Ils représentent les élites économiques et politiques qui ont fait la promotion d’un partenariat approfondi, y compris au niveau militaire, avec les États-Unis. John Manley a présidé le Task Force on the Future of North America, qui a recommandé en 2005 l’union économique des États-Unis, du Canada et du Mexique. Derek Burney a fait partie du Groupe d’action des chefs de direction sur la sécurité et la prospérité nord-américaine, etc. Les cinq membres du « Groupe d’experts indépendant » – Derek Burney, Pamela Wallin, Paul Tellier, Jake Epp et John Manley lui-même – sont d’abord et avant tout des experts du partenariat stratégique avec les États-Unis.

Sur un enjeu aussi majeur que celui de la guerre, le gouvernement a
d’emblée refusé de laisser la parole à la population québécoise et
canadienne. Le « Groupe d’experts » n’a tenu aucune audience publique.

Les rencontres qu’il a faites avec certains organismes se sont déroulées à huis-clos, les organismes devant même s’engager à ne rien divulguer des questions ou commentaires des membres du Comité. Le public a pu soumettre des propositions... par Internet, que personne n’a pu consulter jusqu’à aujourd’hui.

Les recommandations qui émanent aujourd’hui du Comité Manley sont aux antipodes des positions d’une forte majorité de Québécois et de
Québécoises qui veulent le retrait pur et simple des troupes canadiennes
de l’Afghanistan — des positions que ni le Parti Libéral du Canada, ni le
Bloc Québécois ne défendent à Ottawa. Il est donc impérieux que la
population québécoise exige que cessent les affres de la guerre et les
tergiversations politiciennes.

C’est en vue de contribuer à cet objectif que le Collectif Échec à la
guerre tiendra, le 9 février prochain, des audiences populaires pour le
retrait des troupes canadiennes de l’Afghanistan. Ces audiences auront
lieu à Montréal, au Centre St-Pierre, sous la présidence d’honneur de
Madame Antonine Maillet.

En 2008, faisons enfin échec à la guerre en Afghanistan !


Source : Montréal, le 22 janvier 2008- Collectif Échec à la guerre

Mots-clés : Afghanistan Communiqués

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...