Édition du 23 novembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Le caméraman sous-marin Mario Cyr appuie un programme de compensation de Co2 pour protéger l’eau du Québec

Carbone riverain™ —> un nouveau programme de compensation carbone qui vise l’élargissement des bandes riveraines en milieux agricoles

** De nouvelles possibilités pour les agriculteurs sur la marché du carbone

Lundi le 1^er novembre 2021 - Arbre-Évolution Coop s’associe à Mario Cyr pour mettre de l’avant Carbone riverain (https://carboneriverain.org/) ™, un tout nouveau programme de compensation carbone sur le marché volontaire du carbone dont l’objectif principal est de protéger l’eau et soutenir les producteurs agricoles du Québec dans la lutte aux changements climatiques.

Un programme qui repose sur la science

Carbone riverain™ vise l’élargissement des bandes riveraines en terrain agricole et la conversion d’espace de grandes cultures en zones forestières biodiversifiées. Grâce à un aménagement constitué d’arbres, d’arbustes à fruits et de plantes mellifères, Carbone riverain™ prétend être en mesure de séquestrer plus de 1559,67 tonnes par hectare aménagé. Les superficies reboisées sont ensuite protégées à perpétuité grâce à un contrat de servitude signée avec les agriculteurs qui reçoivent une compensation financière de 22 000$ par hectare.

Arbre-Évolution, une coopérative de solidarité active depuis 2012 sur le marché du carbone grâce au Programme de Reboisement Social™, développe ce nouveau programme depuis plus de 3 ans. C’est en 2018 que l’idée a germé avec un projet de recherche mené par le CERFO sur les scénarios de captation de Co2 en bandes riveraines. « Dès le départ, on a pu bénéficier d’un important soutien de la part d’une équipe de chercheurs spécialisés. Ça nous a permis d’assoir les bases du programme sur du solide et de développer des calculs bien appuyés », explique Simon Côté, coordonnateur d’Arbre-Évolution, qui ajoute que les deux travaux de recherches sont accessibles intégralement sur le site web du programme.

Mario Cyr et Carbone riverain™, l’eau comme dénominateur commun

Mario Cyr, figure de proue de la mise en valeur des écosystèmes marins nordiques, ne se positionne que très rarement, pour ne pas dire jamais, avec une organisation sur la place publique. « J’ai été approché par plusieurs grands groupes dans les dernières années. Même si ces organisations avaient des missions très positives, je ne ressentais pas un appel particulier. Il s’est produit quelque chose de différent lorsque j’ai fait la rencontre d’Arbre-Évolution », raconte M. Cyr. Cette modeste coopérative basée à L’Islet semble effectivement avoir un petit quelque chose qui inspire différentes personnalités. Elle compte déjà dans ces rangs le metteur en scène Dominique Champagne, le comédien Emmanuel Bilodeau et l’actrice Ève Landry. « Dans ma vie, j’ai profité au maximum du fleuve, des mers et de l’océan. Et on sait tous que nos pratiques industrielles, comme en agriculture, sont responsables de la dégradation des milieux hydriques en général. Épaulez un projet qu
i vise essentiellement à purifier l’eau qui coule vers les ruisseaux et les rivières m’apparaissait très important », ajoute M. Cyr.

Un projet pilote complété à Val-Alain

C’est à la Ferme du Ruisseau Fleury à Val-Alain dans Lotbinière que le tout premier aménagement du programme a été réalisé en juin dernier. L’exploitation agricole est détenue par Geneviève et Matthieu Giroux, frère et sœur ayant repris la ferme familiale. « Au départ, on voulait simplement planter un peu plus d’arbres et le MAPAQ nous avait référé à Arbre-Évolution. Quand ils nous ont parlé de Carbone riverain™, on a trouvé ça vraiment intéressant. Nous aussi on cherchait à en faire plus pour le cours d’eau qui traverse notre propriété », explique Matthieu Giroux, co-propriétaire. L’aménagement a pu être complété grâce à la compensation de GES de 5 organisations, soit Farinex, Fondation LOJIQ, Regénération Canada, Réseau des experts Nutrite et Oneka Element. « Je crois sincèrement que si beaucoup d’entreprises font comme nous et embarquent, Carbone riverain™ peut faire une différence pour les cours d’eau », insiste Pierre-Olivier Lapointe, directeur
des ventes chez Farinex, qui compense 100% de son empreinte carbone chaque année.

Rappelons en terminant que ce programme repose sur une méthodologie validée par Coop Carbone et s’appui sur la participation des organismes de bassins versants du Québec pour agir à titre de vérificateur indépendant.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...