Édition du 3 décembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Politique canadienne

Les promesses brisées de Trudeau aux peuples autochtones canadiens, thème des messages électoraux des Métallos

Les communautés autochtones, dont font partie de nombreux membres du Syndicat des Métallos, sont particulièrement touchées par les promesses brisées des libéraux.

TORONTO, le 6 sept. 2019 - Le Syndicat des Métallos va commencer à publier des messages attirant l’attention sur les nombreuses promesses brisées de Justin Trudeau et du Parti libéral, plus particulièrement celles faites aux Autochtones.

Les messages ont été rédigés et produits par une entreprise autochtone avec la voix de membres autochtones du syndicat ACTRA.

Les messages radiodiffusés et télévisés soulignent le manque de respect et l’inaction.

Aux dernières élections, Justin Trudeau était le candidat des promesses, d’autant plus pour les communautés autochtones.

Qu’il s’agisse « de protéger leurs ressources naturelles et leurs territoires », « d’établir une véritable réconciliation de nation à nation », « de leur offrir plus de possibilités de poursuivre des études postsecondaires » ou « de leur garantir de l’eau potable et salubre », les libéraux sont devenus le parti des promesses brisées.

Particulièrement criante a été la façon dont le premier ministre Justin Trudeau a traité Jody Wilson-Raybould. Renvoyer la première procureure générale autochtone parce qu’elle a fait son travail, puis l’exclure du caucus libéral est inexcusable. Cependant, refuser de s’excuser après que le Commissaire à l’éthique nommé par les libéraux ait jugé que Trudeau avait enfreint la loi à cet égard, constituait un manque flagrant de respect.

Messages télévisés : « Le Parti libéral nous a dit qu’il allait faire les choses différemment, qu’il allait agir relativement à l’éducation, l’eau potable, la réconciliation ».

Messages radiodiffusés : « Le Parti libéral nous a dit qu’il allait investir dans l’éducation, l’eau potable et la réconciliation, mais une fois au pouvoir, nous attendons des années pour n’entendre toujours que des promesses. …Il est temps d’élire un nouveau parti qui tiendra parole. Le Nouveau Parti démocratique a un vrai plan pour les travailleurs et les peuples autochtones ».

Les messages passeront sur APTN et des chaînes connexes. Le réseau APTN atteint de nombreuses communautés autochtones, surtout dans le Nord. Ils seront diffusés jusqu’à la veille des élections.

Le Syndicat des Métallos représente 225 000 Canadiens dans toutes les provinces et les territoires du pays et dans tous les secteurs de l’économie. Les Métallos ont un Groupe de travail autochtone actif et ont demandé la mise en œuvre intégrale de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (DNUDPA).

Visualisez les messages des Métallos à : www.usw.ca/OnYourSide (en anglais seulement).

Syndicat des Métallos (FTQ)

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Politique canadienne

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...