Édition du 29 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Éducation

Manifestation de la CLASSE : 100 jours de grève, 100 jours de mépris

MONTRÉAL, le 22 mai 2012 - Après les mobilisations du 22 mars et du 22 avril, des dizaines de milliers de personnes, ainsi que plusieurs organisations étudiantes syndicales et communautaires, ont répondu à l’appel lancé par la CLASSE en ce 22 mai, 100e jour de la grève étudiante.

Malgré la longueur du conflit, les 100 000 étudiants et étudiantes membres de la CLASSE sont toujours dans la rue, plus mobilisés que jamais. « Le 14 février dernier, la CLASSE déclenchait la grève générale illimitée. 100 jours plus tard, nous sommes toujours là, malgré le mépris des libéraux. Ce n’est surtout pas une loi spéciale qui mettra fin à notre mouvement » déclare Gabriel Nadeau-Dubois, co-porte-parole de la CLASSE »

Moins de 24 heures après l’annonce de la CLASSE concernant la loi 78, déjà près de 3000 personnes ont affiché publiquement leur intention de la défier en dévoilant leur identité sur www.arretezmoiquelquun.com. « Cette loi est inapplicable et nous comptons bien le démontrer. Nous ne cèderons pas à l’intimidation et défendrons nos libertés fondamentales » poursuit Jeanne Reynolds, co-porte-parole de la Coalition.

CLASSE

Coalition Large de l’ASSÉ, 2012

Sur le même thème : Éducation

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...