Édition du 26 mai 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Justice

Manon Massé réagit à l’acquittement de Jian Ghomeshi

24 mars 2016 — « Le dénouement de ce premier procès nous fait nous demander : est-ce que le fardeau de la preuve est plus exigeant pour des cas d’agression sexuelle ? Il est extrêmement triste de constater encore aujourd’hui que les victimes d’agressions sexuelles sont aussi victimes des failles du système de justice. Celles-ci doivent correspondre point par point à l’idée qu’on se fait d’une « victime parfaite ». C’est cela le véritable verdict aujourd’hui.

C’est toute la notion du consentement, dont les contours sont encore malheureusement trop flous dans l’espace public, que le procès Gomeshi n’a pas réussi à comprendre. Comment maintenant l’expliquer aux filles, aux femmes, mais surtout aux jeunes garçons et aux hommes pour transformer les rapports encore inégalitaires entre les hommes et les femmes ?

La reconnaissance de non-culpabilité de Jian Ghomeshi vient assombrir le puissant mouvement d’émancipation qu’a été #agressionsnondénoncées, mais j’aimerais qu’on se rappelle aujourd’hui qu’il faut, comme société, travailler à établir les conditions sécuritaires permettant aux victimes de dénoncer. Il y a beaucoup de travail à faire, tant sur le plan de l’éducation sexuelle que sur le plan juridique, pour que la violence, physique, sexuelle et, dans le cas qui nous occupe, procédurale, cesse de faire porter autant de poids sur les épaules des victimes » – Manon Massé.

Sur le même thème : Justice

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...