Édition du 30 novembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Economie québécoise

Mise à jour économique : La CAQ est en année pré-électorale

QUÉBEC, le 25 nov. 2021 - La mise à jour économique présentée aujourd’hui par la CAQ laisse entrevoir le retour de l’obsession pour l’équilibre budgétaire dès 2023, s’inquiète la responsable de Québec solidaire en matière de Finances, Ruba Ghazal.

« Le gouvernement ouvre les vannes en pleine année pré-électorale, mais dès 2023, après l’élection, la CAQ compte refermer le robinet. Clairement, François Legault n’a pas les bonnes priorités en tête : il est obsédé par l’écart de richesse avec l’Ontario et l’équilibre budgétaire à tout prix, quitte à serrer la ceinture de l’État québécois trop vite. La dernière chose que veulent les Québécois, c’est rejouer dans le film de l’austérité libérale. Ce dont on a besoin, c’est de réinvestir dans nos services publics pour les renforcer. On en a eu des preuves frappantes depuis le début de la pandémie », martèle Mme Ghazal.

La députée solidaire se réjouit de constater que le gouvernement de la CAQ s’est inspiré de sa proposition d’augmenter le crédit d’impôt pour la solidarité, mais elle déplore que l’aide offerte pour pallier la hausse du coût de la vie ne sera pas versée proportionnellement aux besoins des familles, contrairement à ce que proposait Québec solidaire lundi.

« Malheureusement, l’aide proposée par la CAQ aux Québécois pour faire face à la hausse du coût de la vie va mettre moins d’argent dans les poches des familles qui en ont le plus besoin. Le gouvernement aurait dû cibler davantage les familles plus démunies au lieu de donner le même montant à tout le monde, sans égard au revenu de chaque famille », fait valoir Mme Ghazal.

À titre comparatif, voici les sommes qui auraient été versées grâce à la proposition de Québec solidaire de doubler le crédit d’impôt pour la solidarité pendant six mois, en comparaison avec les montants proposés par la CAQ :

Logement : la CAQ s’en va dans la mauvaise direction

Cette mise à jour économique vient également confirmer le manque flagrant d’ambition de la CAQ en matière de logement, déplore le responsable de Québec solidaire en matière de logement, Andrés Fontecilla.

« La CAQ est en train d’admettre qu’elle ne remplira pas sa promesse de construire 15 000 logements sociaux dans un premier mandat, une cible qui était pourtant déjà bien insuffisante pour répondre aux besoins. C’est aussi très inquiétant de voir que le gouvernement ouvre la porte d’en arrière au privé en injectant des sommes directement dans l’aide au logement pour le marché locatif privé au lieu d’investir dans le logement social et communautaire. Les mesurettes de la CAQ ne vont rien faire pour régler la crise du logement qui s’aggrave sur le terrain », déclare Andrés Fontecilla.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Economie québécoise

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...