Édition du 21 septembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Négociations du secteur public

Négociations dans le secteur de la santé et des services sociaux - La Fédération de la santé et des services sociaux de la CSN entérine l'entente de principe

MONTRÉAL, le 4 août 2021 - Au terme d’une large tournée d’assemblées générales qui s’est tenue au courant des dernières semaines, les travailleuses et les travailleurs membres de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) à travers le Québec ont adopté massivement l’entente de principe intervenue le 21 juin. L’entente de principe qui concerne les salarié-es de toutes les catégories de personnel dans le réseau est le résultat de près d’un an et demi de pourparlers avec le gouvernement Legault afin de renouveler les conventions collectives du secteur public qui doivent s’appliquer du 1er avril 2020 au 31 mars 2023.

« Nous sommes assez fiers de voir que les améliorations obtenues dans le cadre de cette entente ont su rallier les membres de la FSSS-CSN impliqués dans la négociation du secteur public. Dès le début de cette ronde de négociations, nous nous étions donné comme objectif de rehausser les conditions de celles et ceux qui gagnent le moins dans le réseau et nous pouvons dire que c’est mission accomplie ! » se réjouit Josée Marcotte, vice-présidente de la FSSS-CSN.

L’adoption de l’entente de principe confirme la mise en place d’améliorations substantielles autant au niveau des conditions de travail que des conditions salariales qui auront un impact positif pour l’ensemble des salarié-es du réseau, que ce soit, par exemple, en ce qui a trait à la santé et la sécurité du travail, à la surcharge de travail, à la conciliation travail-famille-études ou encore à l’accès aux postes. De plus, des augmentations salariales qui varieront entre 10,4 % et 6,1 % seront appliquées pour les trois années de la convention collective et la contribution de l’employeur pour les assurances collectives sera pérennisée et triplée. À cela s’ajoute le versement de deux montants en rémunération additionnelle et d’autres modalités financières selon plusieurs titres d’emploi ou secteurs.

Des discussions se poursuivront également avec la partie patronale dans divers comités de travail afin de mettre en place une série de solutions nécessaires, notamment afin de répondre aux problèmes d’attraction et de rétention du personnel.

« Les membres ont mis énormément d’énergie pour que nous puissions faire reconnaître le travail essentiel que nous faisons au quotidien pour la population, affirme Josée Marcotte. Malgré la pandémie qui a frappé de plein fouet notre réseau ainsi que toutes les travailleuses et tous les travailleurs qui y œuvrent, force est d’admettre qu’il a fallu monter le ton et s’organiser sur la place publique pour raisonner ce gouvernement qui, jusqu’au dernier instant, manquait de volonté et de reconnaissance. Après tout, les gains obtenus contribueront aussi beaucoup à la qualité des services pour toute la population, conclut-elle ».

La FSSS-CSN procèdera donc à la finalisation des textes de la nouvelle convention collective afin d’en assurer l’entrée en vigueur dans les meilleurs délais.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Négociations du secteur public

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...