Édition du 18 février 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Lutte contre la pauvreté

42ème Semaine des personnes assistées sociales :

Partageons la richesse avec le Revenu social universel garanti

Montréal, 6 mai 2015 – Des organismes membres du Front commun des personnes assistées sociales (FCPASQ) de différentes régions du Québec ont souligné la 42e Semaine de la dignité des personnes assistées sociales en lançant un argumentaire pour l’instauration d’un Revenu social universel garanti qui sortirait les personnes sans-emploi de l’état de survie dans lequel elles se trouvent et en remettant le prix « Maurice Duplessis » au ministre Hamad.

Les membres du FCPASQ ont choisi le ministre Hamad pour être récipiendaire du prestigieux prix Maurice Duplessis en raison du retour à la Grande Noirceur des droits à l’aide sociale et pour être le pire ministre de la solidarité sociale de l’année. « Le choix a été particulièrement difficile entre le ministre Hamad et le Blais, car ils ont contribué à mettre en place des mesures répressives et à propager des préjugés envers les personnes assistées sociales », souligne Marielle Bouchard de Rose du Nord, un organisme membre du FCPASQ.

Face à l’intensification des mesures d’austérité qui fragilise le filet social, le FCPASQ demande l’instauration d’un Revenu social universel garanti qui sortirait les personnes sans-emploi de l’état de pauvreté et contribuerait à redistribuer les richesses. Yann Tremblay-Marcotte du FCPASQ, explique l’importance d’adopter un Revenu social universel garanti pour tous et toutes : « Même l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) estime que le Canada figure parmi les pires nations industrialisées en ce qui a trait à la croissance de l’écart du revenu. Pourtant, c’est le rôle de nos gouvernements de s’assurer qu’il y ait une véritable redistribution de la richesse collective. Actuellement, ils ne jouent pas leur rôle, puisque les personnes les plus appauvries de notre société restent très pauvres, pendant que les plus riches voient leur revenu disponible augmenter significativement. Cela signifie que les politiques de redistribution échouent ». Un argumentaire détaillé pour étayer le projet a été lancé.

Cette semaine, plusieurs activités se tiendront pour fêter la valeur de l’implication des personnes assistées sociales dans notre société (travail bénévole, soins d’un proche malade, etc.) et pour réclamer une véritable redistribution de la richesse. Des formations sur le Revenu social universel garanti et les inégalités sociales seront données au Bas-St-Laurent, Saguenay/Lac St-Jean, Centre-du-Québec, dans les Laurentides, à Québec, en Montérégie, dans Chaudières-Appalaches et à Montréal. Un échange sur les préjugés se tiendra à Kamouraska. Dans les différentes régions, il y aura aussi des distributions de tracts pour informer la population quant au Revenu social universel garanti, des repas communautaires, du théâtre de rue, la création d’une bannière et des manifestations.

Sur le même thème : Lutte contre la pauvreté

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...