Édition du 22 octobre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Economie québécoise

Politique de l'aérospatiale du gouvernement libéral - Un pas dans la bonne direction souligne Unifor, l'un des plus importants syndicats du secteur au Québec

MONTRÉAL, le 30 mai 2016 - Le syndicat Unifor a tenu à souligner la politique de l’aérospatiale rendue publique ce matin par le premier ministre Philippe Couillard et la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MESI), Dominique Anglade. « Nous appuyons les mesures proposées, ça va dans le bon sens, mais on pourrait aussi en faire plus. C’est une industrie capitale pour le Québec, nous devons absolument agir afin de consolider et développer le secteur », a commenté Renaud Gagné, directeur québécois du syndicat Unifor.

Déjà il y quatre ans, le syndicat appelait à un urgent besoin d’établir une stratégie tangible quant aux besoins organisationnels et matériels des entreprises de l’aérospatiale en adoptant une politique à cet égard. On privilégiait à l’époque quatre axes d’intervention :

- une gestion des matières premières qui assurent au Québec d’être un chef de file ;

- des subventions gouvernementales qui garantissent les emplois dans la production ;
le maintien de l’expertise de notre main d’œuvre québécoise ;

- un maillage régional entre les industries.

Le texte complet de la politique d’Unifor peut être consulté ici.

Pour le directeur adjoint Sylvain Martin, responsable du secteur de l’aérospatial « il faut que les subventions ne profitent pas qu’au secteur de la recherche et développement et qu’on exporte ensuite la production ailleurs. C’est pourquoi on demande des garanties afin que l’aide serve à maintenir le travail de production en sol québécois. Il faudrait aussi que davantage de liens soient développés entre nos industries par exemple entre le secteur de l’aluminium et l’aéronautique ».

Le syndicat Unifor est l’un des plus grands syndicats du secteur alors qu’il représente plusieurs milliers de membres chez Pratt & Withney, Bombardier, CAE, CMC Électronique, Héroux Devtek, etc.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Sur le même thème : Economie québécoise

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...