Édition du 21 juin 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

La Journée internationale de la démocratie soulignée à Montréal

Rassemblement du MDN « Réinventons un Québec vraiment démocratique ! »

Montréal, 15 septembre 2011. La Journée internationale de la démocratie a été soulignée ce midi lors d’un rassemblement organisé par le Mouvement pour une démocratie nouvelle (MDN) à la Place Émilie-Gamelin à Montréal.

« En cette Journée internationale de la démocratie, nous nous devons de redoubler d’efforts pour aider tout le monde et, plus particulièrement, les jeunes qui ont été les instigateurs des événements marquants de cette année à faire de la démocratie une réalité profonde. Cette journée leur appartient. Rendons-leur hommage pour s’être engagés à suivre, leur vie durant, le chemin de la démocratie. »

Message du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon,
Journée internationale de la démocratie, le 15 septembre 2011 (http://www.un.org/fr/events/democracyday/sgmessage.shtml )

Pour illustrer l’importance de poursuivre la marche vers une meilleure démocratie, la zone pavée reliant les rues Saint-Hubert et Berri, au sud de la Place Émilie-Gamelin, a été désignée du nom de « L’Allée de la démocratie de la Place Émilie-Gamelin ». Cette dernière a d’ailleurs transmis un message invitant l’assistance à agir contre « l’indigence démocratique » en déplorant que nos gouvernements « appauvrissent la démocratie, abusent du pouvoir qu’on leur consent » et qu’ils sont « prêts à tous les agenouillements pour conserver ou obtenir le pouvoir, souvent hélas au mépris de la volonté populaire. »

« Au Québec la population a non seulement l’opportunité de participer à la démocratie, mais elle a aussi la responsabilité et le devoir de l’améliorer. Plusieurs idées circulent sur les nombreux travaux à faire, mais la priorité devrait être de remplacer l’actuel mode de scrutin, car il est périmé et il appauvrit gravement la vie démocratique. Le mode de scrutin constitue la base permettant à la démocratie de se réaliser. Sans mode de scrutin, il n’y a pas d’élection et sans élection, il n’y a pas de démocratie », de dire Gérard Talbot du conseil d’administration du MDN.

À travers le monde, 52 pays utilisent le mode de scrutin actuellement en vigueur au Québec et au Canada, le système majoritaire uninominal à un tour, alors que 122 pays utilisent des modes de scrutin assurant des résultats proportionnels. « Le rassemblement a permis d’entendre des personnes témoigner des avantages démocratiques de ces systèmes : respect de la volonté populaire exprimée lors de l’élection, collaboration accrue entre les partis, meilleure contribution de la population à la vie démocratique et augmentation de la confiance envers le milieu politique, enrichissement des débats de société, etc. Maintenir un système incapable de respecter la volonté populaire, ce qui est la nature avouée du mode de scrutin majoritaire, serait impensable dans d’autres pays », d’ajouter Mercédez Roberge, conseillère spéciale pour le MDN.

L’événement montréalais s’ajoute à une vingtaine d’activités ayant lieu, à travers le Canada, durant la Semaine de la démocratie instituée par Représentation équitable au Canada (Fair Vote Canada) http://www.fairvote.ca/fr/semaine-de-la-democratie .

Depuis 1999, le MDN démocratise la question et rassemble des personnes et des organisations de tous les horizons politiques. Il invite les démocrates à unir leurs efforts pour compléter le chantier en cours : doter le Québec d’un mode de scrutin respectant la population et ses choix, et le faire en respectant les consensus issus de près de 50 ans de débats.

Pour ce faire, le MDN invite la population à joindre Solution démocratique, une proposition élaborée à partir des demandes citoyennes exprimées lors des consultations : un modèle mixte compensatoire véritablement proportionnel qui intègre des mécanismes pour améliorer la représentation sous toutes ses facettes (http://www.democratie-nouvelle.qc.ca/actions ). La Confédération des syndicats nationaux (CSN), la Fédération des femmes du Québec (FFQ), la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), en plus de nombreux organismes nationaux, régionaux et locaux de toutes les régions font partie des organisations signataires. Des personnalités publiques l’endossent également, dont Jean-Pierre Charbonneau, Paul Cliche, Élaine Hémond, Gérald Larose, Laure Waridel et bien d’autres.

Les responsables du MDN ont profité de l’occasion pour lancer les « Rendez-vous mensuels de la démocratie ». Le 15e jour de chaque mois, le MDN invitera la population à discuter des différents enjeux démocratiques liés au mode de scrutin. Le premier rendez-vous aura lieu le 15 octobre sous le titre « Pövre démocratie ! Le mode de scrutin majoritaire maintient le Québec dans une pauvreté démocratique ». À l’approche de la Journée internationale de lutte à la pauvreté (17 octobre) la rencontre permettra de faire un tour d’horizon des principaux éléments qui appauvrissent la démocratie, notamment l’ampleur des votes perdus et le mépris de la volonté populaire. Monsieur Paul Cliche, militant pour la représentation proportionnelle depuis près de 50 ans, partagera ses connaissances avec l’assistance. L’événement aura lieu à 17 heures au Café l’Escalier, au 552, rue Sainte-Catherine Est, à Montréal.

- 30 -
Renseignements :
Mercédez Roberge 514-690-7826, mroberge@democratie-nouvelle.qc.ca
Julie Gauthier, 514-824-8093
Sources : Mouvement pour une démocratie nouvelle (MDN) www.democratie-nouvelle.qc.ca/actions

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...