Édition du 10 décembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Éducation

Santé psychologique étudiante : L'Enquête « Sous ta façade » de l'Union étudiante du Québec révèle une situation alarmante sur les campus québécois

QUÉBEC, le 19 nov. 2019 - L’Union étudiante du Québec (UEQ) dévoile ce matin son enquête panquébécoise sur la santé psychologique étudiante, intitulé « Sous ta façade ». Cette enquête se veut le portrait sans égal de la situation sur la santé mentale des étudiantes et des étudiants universitaires.

En effet, 23 881 membres de la communauté étudiante universitaire à travers le Québec ont rempli le questionnaire colligé par la firme Léger, soit un taux de participation de 16,1 % de l’ensemble de la population étudiante universitaire.

Faits saillants

- 58 % de la population étudiante universitaire fait partie du pire quintile de la population générale en ce qui a trait au score de détresse psychologique.

- 1 personne aux études universitaires sur 5 montre des symptômes dépressifs à un niveau où elle devrait recevoir des soins.

- 3 fois plus d’étudiantes et d’étudiants ont des idéations suicidaires que la population générale et 2 fois plus ont fait des tentatives de suicide.

- Certains groupes ont été identifiés comme étant plus à risque de vivre des problèmes de santé psychologique : les personnes aux études issues de la diversité de genre, en situation de handicap, issues de la diversité sexuelle ainsi que les personnes aux études de première génération.

Citations

« Les chiffres sont très préoccupants, notamment en matière de symptômes dépressifs et de tentatives de suicide. Le ministre de l’Éducation doit mobiliser la communauté universitaire en annonçant qu’il mettra en place une politique nationale d’amélioration de la santé psychologique étudiante. »
- Philippe LeBel, président de l’Union étudiante du Québec

« L’Union étudiante du Québec ne cherche pas de coupables, mais des alliées et des alliés ! Nous espérons que du Ministère aux administrations universitaires, tout le monde mettra la main à la pâte pour attaquer cette problématique qu’on ne peut plus nier. »
- Philippe LeBel, président de l’Union étudiante du Québec

« L’enquête montre très bien les leviers sur lesquels on se doit d’agir immédiatement. Nous devons élaborer des stratégies pour réduire la solitude, améliorer le soutien entre collègues et réduire la compétition entre ceux-ci. Il faut aussi réduire la précarité financière des étudiantes et étudiants ainsi qu’améliorer les saines habitudes de vie sur les campus. »
- Philippe LeBel, président de l’Union étudiante du Québec

Lien connexe : https://unionetudiante.ca/cts/sante-psy/

Union étudiante du Québec

L’Union étudiante du Québec a pour mission de défendre les droits et intérêts de la communauté étudiante, de ses associations membres et de leurs membres, en promouvant, protégeant et améliorant la condition étudiante et la condition des communautés locales et internationales. Elle compte plus de 88 000 membres universitaires à travers le Québec.

http://unionetudiante.ca/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Éducation

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...