Édition du 24 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Un nouveau contrat de travail entre Unifor et l'hôtel Comfort Inn de Trois-Rivières

TROIS-RIVIÈRES, QC, le 22 août 2016 - Réunis en assemblée syndicale hier matin, les membres des deux unités de la section locale 761 du syndicat Unifor des services de l’entretien et de la réception de l’hôtel Comfort Inn de Trois-Rivières ont accepté l’offre finale de l’employeur. Selon le protocole de retour au travail négocié entre les parties et qui devrait être signé en fin d’après-midi, le travail devrait reprendre dès demain matin.

« Évidemment nous aurions préféré obtenir davantage dans le cadre d’une entente de principe, cependant nous pouvons être fiers, car les travailleuses et travailleurs rentrent la tête haute », a commenté Sylvain Martin, directeur adjoint du syndicat Unifor.

Le syndicat se réjouit particulièrement d’avoir réussi à bâtir une belle solidarité entre les travailleuses et travailleurs tout en parvenant à faire bouger l’employeur qui maintenait des positions strictes depuis le début des négociations. Le nouveau de travail prévoit une durée de 3 ans dont une année est presque écoulée puisque l’échéance de la convention est le 1er novembre avec des augmentations salariales de 1 % rétroactivement, de 1 ½ % et de 1 ½ %. Mais surtout, les dispositions d’exception qui rendaient difficile l’accès au statut permanent ont été éliminées. « Le moment tournant de ce conflit aura été, sans contredit, le rapport de l’inspecteur du ministère du Travail qui a conclu à la présence de briseurs de grève et le soutien d’Unifor qui a entrepris les recours nécessaires pour faire reconnaître les droits des travailleuses et travailleurs », a expliqué M. Martin.

Les deux conventions collectives étaient échues depuis le 1er novembre 2015. Près de vingt membres d’Unifor des services de l’entretien et de la réception de l’hôtel sont membres des deux unités de la section locale 761 dans ce dossier.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...