Édition du 20 octobre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Unifor conclut une entente de principe avec la compagnie Ford Motor

TORONTO, le 22 sept. 2020 - Le comité central de négociation d’Unifor a conclu une entente de principe historique avec la compagnie Ford Motor, évitant ainsi une grève dans ses usines canadiennes, après avoir repoussé l’échéance de minuit d’hier soir et négocié toute la nuit.

« Je suis très heureux d’annoncer qu’au nom des plus de 6 000 membres qui travaillent chez Ford Motor, nous avons négocié des investissements de 1,95 milliard de dollars pour réoutiller les chaînes de production d’Oakville afin de produire cinq modèles de véhicules électriques et d’apporter de nouveaux produits à l’usine de moteurs de Windsor », a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor.

« Aujourd’hui est un jour historique. Il ne s’agit pas seulement de consolider l’empreinte de l’industrie automobile à court terme, mais aussi à long terme. Je pense qu’il est juste de dire qu’en tant qu’organisation, nous avons frappé un coup de circuit », a déclaré M. Dias.

Jerry Dias a communiqué d’autres informations à la conférence de presse qui a été diffusée en direct sur Facebook. Alors que les détails de l’entente de principe seront présentés aux membres lors d’une série d’assemblées de ratification virtuelles au cours du week-end, l’entente comprend des engagements importants pour les usines de production de Ford au Canada.

« Jusqu’à aujourd’hui, sur les 300 milliards de dollars annoncés dans le monde pour les investissements dans les VE, alors que l’industrie automobile passe des moteurs à combustible aux véhicules électriques à batterie, pas un seul cent n’avait été alloué au Canada. Mais avec l’annonce d’aujourd’hui, cela change », a déclaré M. Dias.

« Je suis fier de cette équipe de négociation et je suis reconnaissant du soutien et de la solidarité de nos membres au cours de ces dernières semaines de négociations intenses, alors que nous avons travaillé dur pour négocier une entente type qui garantit les emplois futurs de nos membres, et qui permet de réaliser des gains importants en termes de salaires et d’avantages sociaux. »

M. Dias a remercié les gouvernements fédéral et provinciaux pour leurs engagements financiers qui ont été essentiels à l’obtention de ce nouvel investissement, dans le cadre de l’élaboration d’une stratégie nationale de l’automobile visant à garantir les emplois dans le secteur.

M. Dias a également annoncé que Fiat Chrysler sera le prochain objectif de négociation avec les trois constructeurs automobiles de Detroit.

La conférence de presse peut être téléchargée ici.

Un dossier de presse numérique comprenant des informations générales sur l’industrie automobile canadienne et des détails sur l’emplacement des usines, les produits fabriqués et le nombre de travailleuses et travailleurs représentés par Unifor est disponible sur ce site Web.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...