Édition du 11 juin 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Médias

Unifor se réjouit de la décision du CRTC sur le service national de télévision multilingue

TORONTO, le 23 mai 2019 - Le syndicat représentant 100 journalistes et travailleurs des médias au réseau de télévision OMNI de Rogers se réjouit de la décision rendue aujourd’hui par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) qui renouvelle sa licence pour un service national de télévision dans une troisième langue.

« Il s’agit d’un vote de confiance du CRTC à l’égard de la qualité de la programmation télévisuelle que les membres d’Unifor diffusent chaque jour, a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor. L’accent mis sur les nouvelles locales dans les conditions de permis est approprié et c’est ce que méritent nos collectivités ethniques diversifiées. »

Toutefois, Unifor est déçu que le CRTC n’ait pas adopté bon nombre de ses recommandations. Le syndicat avait recommandé des conditions de licence qui exigeraient une dotation adéquate en personnel pour les services de nouvelles et l’interdiction de sous-traiter les émissions à des entreprises de médias à bas salaires.

« Le CRTC a augmenté à la fois les obligations en matière de programmation de nouvelles et les frais d’abonnement requis pour les payer, a déclaré Howard Law, directeur du secteur des médias d’Unifor. Mais les plafonner à 19 cents pendant trois ans sans égard à la hausse des coûts et à la baisse des recettes publicitaires est troublant. Nous ne voulons pas que la qualité soit compromise par davantage de sous-traitance ou de mises à pied. »

« Nous sommes impatients de présenter chaque jour une excellente programmation et de continuer à gagner la confiance du public à l’égard de nos bulletins de nouvelles », a déclaré Prabhjot Kahlon, journaliste au réseau OMNI.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Médias

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...