Édition du 21 juin 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Vote de grève à l'École de technologie supérieure (SCFP)

MONTRÉAL, le 8 sept. 2013 - Une menace plane sur la session automnale de 7000 étudiants de niveau universitaire à l’École de technologie supérieure (ÉTS). Les 425 membres du syndicat représentant le personnel professionnel et de soutien (SCFP 3187) ont voté à 89 % pour « tenir des moyens de pression pouvant aller jusqu’à la grève générale illimitée ». 

« Les membres ont choisi de faire pression sur la direction afin d’arriver à une entente acceptable pour tous, et le plus rapidement possible », a expliqué Roger Bazinet, le conseiller syndical au dossier.

Les parties ont conclu une entente de principe en juin dernier devant une médiatrice du ministère du Travail. Les membres réunis en assemblée générale le 27 juin dernier ont rejeté cette entente à 52 %.

« Il n’en manque pas beaucoup pour arriver à une entente, mais l’employeur doit comprendre que les travailleurs sont motivés et mobilisés », de conclure le conseiller syndical.

Les parties reprennent les travaux de conciliation le mardi 10 septembre.
Les travailleurs de l’ÉTS sont sans contrat de travail depuis juin 2012.
Comptant plus de 111 000 membres au Québec, le SCFP représente quelque 10 000 membres dans les universités, principalement des employés de soutien. Le SCFP est de plus présent dans les secteurs suivant : les affaires sociales, l’éducation, l’énergie, les sociétés d’État et organismes publics, les transports aérien et urbain, ainsi que le secteur mixte.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...