Édition du 16 juin 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Boycott d’Israël au Québec

Amir Khadir en conférence : Boycottage, désinvestissement, sanctions, le droit de dire non à l'occupation israélienne

Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) est heureuse d’accueillir le Dr Amir Khadir pour une conférence sur la campagne de boycottage, désinvestissement et sanctions (BDS) contre l’occupation israélienne le jeudi, 24 mars prochain. La conférence est organisée en partenariat avec la Coalition pour la justice en Palestine (CJP) et est intitulée Boycottage, désinvestissement, sanctions : le droit de dire non à l’occupation israélienne.

Elle traitera de la nécessité de la campagne BDS dirigée vers Israël pour une résolution juste au conflit israélo-palestinien et de la façon de surmonter les obstacles à sa mise en place au Québec. L’événement aura lieu à 19h30 à la salle N-M150 du pavillon Paul-Gérin-Lajoie de l’UQAM (1205 rue St-Denis, au coin du boulevard René-Lévesque). Les places étant limitées, la réservation par téléphone est obligatoire pour les médias souhaitant assister à l’événement (438-380-5410).

Président et porte-parole de Québec solidaire avec Françoise David, Amir Khadir est élu député à l’Assemblée nationale du Québec dans la circonscription de Mercier aux élections de 2008. Médecin de formation, il est actif depuis de nombreuses années dans le milieu communautaire et en solidarité internationale. M. Khadir a vigoureusement été attaqué par les opposants au boycottage d’Israël en raison de son soutien récent à une campagne de boycottage contre une boutique de chaussures de Montréal vendant des produits israéliens. Québec solidaire soutient la campagne BDS et prône le boycottage des produits israéliens et la sensibilisation du public et des commerçants.

CJPMO est fière de contribuer avec M. Khadir à mieux faire connaître la campagne BDS au public québécois. « La campagne BDS est un moyen de pression et de protestation légitime, lancée en réponse à l’appel du peuple palestinien. Elle n’est ni anti-Israël ni antisémite, mais s’appuie plutôt sur les principes du droit international », a déclaré Thomas Woodley, le président de CJPMO. CJPMO espère que la conférence de M. Khadir permettra au public québécois de mieux comprendre la nature démocratique et pacifique de la campagne BDS. CJPMO espère aussi convaincre les Québécois de l’importance d’agir maintenant afin que la justice et la paix puissent renaître dans cette région troublée du monde.

En juillet 2005, 170 organisations de la société civile palestinienne ont lancé un appel à la communauté internationale pour une campagne de boycottage, de désinvestissement et de sanctions contre Israël. Cette campagne cherche à faire pressions sur Israël pour qu’il cesse son traitement discriminatoire des Palestiniens et son occupation des terres palestiniennes. Le boycottage et les campagnes connexes ont souvent été utilisés dans le passé comme outil de pression au nom de la justice sociale, notamment contre l’apartheid en Afrique du Sud, mais également contre les puissances coloniales, comme dans le cas de l’Inde sous la domination britannique.

Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) est une organisation séculière, sans but lucratif, regroupant des hommes et des femmes d’horizons divers qui œuvrent pour que la paix et la justice renaissent au Moyen-Orient. Elle a pour vocation de responsabiliser les personnes d’influence à traiter les protagonistes avec équité et à favoriser l’essor durable et équilibré de la région.

Sur le même thème : Boycott d’Israël au Québec

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...