Édition du 20 février 2024

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Campagne « 32 000 Indispensables en négo » : l'APTS souligne l'importance capitale de ses membres

LONGUEUIL, QC, le 21 sept. 2014 - L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) lance aujourd’hui sa campagne « 32 000 Indispensables en négo », qui comprend entre autres une publicité télévisée, dont la première diffusion aura lieu ce soir durant l’émission Tout le monde en parle, sur les ondes de Radio-Canada. Cette campagne s’inscrit dans le cadre de la prochaine ronde de négociations, en vue du renouvellement de la convention collective des membres de l’APTS. Le site internet www.32000indispensables.com sera la plate-forme privilégiée des membres de l’APTS pour tout savoir sur la négo. On y retrouvera un blogue de la présidente de l’APTS, Carolle Dubé, qui sera régulièrement alimenté de billets informatifs.

Le personnel du réseau de la santé et des services sociaux subit de plein fouet les conséquences des compressions budgétaires dans les établissements de santé, imposées par le gouvernement. L’APTS entend répondre à ces politiques d’austérité irresponsables en rappelant l’importance capitale de ses 32 000 membres pour le réseau. « Les physiothérapeutes, les travailleuses sociales, les technologues en imagerie médicale, les technologistes médicales et les nutritionnistes font un travail indispensable auprès de la population du Québec, indique Carolle Dubé. C’est précisément le message que nous entendons marteler au gouvernement au cours des prochains mois. »

« L’amélioration des conditions de travail de nos membres est indispensable pour continuer d’assurer la même qualité de service à la population, affirme Carolle Dubé. On ne peut pas toujours demander au personnel de faire plus avec moins sans conséquences. À l’heure actuelle, la souffrance et le niveau de détresse de nos membres sont élevés. Les conditions d’exercice sont de plus en plus difficiles pour les professionnels et les techniciens. Paperasse, pressions bureaucratiques, manque de personnel, non-remplacements durant les congés, la cour est pleine. On nous annonce en plus une énième réorganisation des structures. Ce n’est pas tenable. »

Au cours de la prochaine ronde de négociations, l’APTS demandera au gouvernement de mieux reconnaître le travail de ses membres, de les valoriser et de leur donner plus d’autonomie au plan professionnel. « C’est indispensable ! », de conclure Carolle Dubé.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...