Édition du 24 mai 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Amérique centrale et du sud

Colombie. Gustavo Petro va briguer la présidence de la Colombie avec Francia Márquez

Gustavo Petro briguera la présidence de la Colombie avec Francia Márquez, la militante écologiste qui a surpris tout le monde le soir des primaires avec un excellent résultat [voir sur les résultats des deux élections en Colombie l’article publié sur ce site le 22 mars]. Des sources proches de la coalition ont confirmé ce choix. Avocate féministe, presque inconnue il y a encore quelques mois, elle représente les classes oubliées, la partie afro du pays, les zones rurales qui ont le plus souffert de la violence du conflit armé. Francia Márquez, en outre, est une voix qui fait autorité parmi les jeunes et les mouvements sociaux qui ont paralysé le pays l’année dernière.

24 mars 2022 | tiré du site alencontre.org
Par Juan Diego Quesada

Gustavo Petro a donc clairement choisi de se rapprocher, pour le premier tour des élections présidentielles [premier tour, le 29 mai 2022, deuxième le 19 juin], des personnes qui ont exprimé leur mécontentement dans la rue et réclamé un changement. La brutalité policière avec laquelle les manifestations ont été traitées a fait près de cinquante morts et a remis en question le gouvernement d’Iván Duque [mandat initié en août 2018]. Dans cette conjoncture critique, Francia Márquez était du côté des adolescents qui se sont dénommés « la ligne de front », des garçons protégés par des casques de vélo, des boucliers en tôle et derrière des barricades improvisées pour empêcher les policiers d’accéder à certains quartiers. En ces jours de printemps 2021, les politiciens n’étaient pas les bienvenus dans ces lieux. Francia Márquez, par contre, était l’une d’entre eux. En fait, elle y est entrée sans ses gardes du corps, qui l’attendaient dehors. Depuis qu’elle s’est opposée aux compagnies minières de sa région, elle est menacée de mort.

Son élection est la plus progressiste de celles qui sont en cours. Les membres de la coalition de gauche s’étaient engagés à ce que le second arrivé lors des élections primaires forme le ticket présidentiel, mais des doutes subsistaient. Gustavo Petro a été ambigu sur sa décision. Francia Márquez elle-même a déclaré publiquement qu’elle ne serait pas un obstacle et ne s’opposerait pas à lui s’il ne la choisissait pas. C’était un signe qu’elle lui donnait la liberté de choix. Il avait d’autres options qui auraient ouvert la porte à un autre réservoir de votes, comme une alliance avec César Gaviria [ancien président de la république de 1990 à 1994], le président du Parti libéral, qui a la réputation de rassembler plusieurs millions de partisans. En même temps, si Gustavo Petro n’avait pas misé sur Francia Márquez, il aurait déçu une partie de son électorat.

Quoi qu’il en soit, le choix est déjà fait. Francia Márquez l’a mérité. Le soir des primaires de la gauche, du centre et de la droite, elle était la troisième candidate la plus votée (783 000 voix), derrière Gustavo Petro et Federico Gutiérrez, le vainqueur des primaires de la droite. L’écologiste a étonnamment devancé Sergio Fajardo, le leader du centre, une personne plus connue du public. Sergio Fajardo n’a pas tardé et, dans les jours qui ont suivi le dernier vote, il a proposé à Francia Márquez d’être sa colistière à la présidence, a-t-elle déclaré. C’était une option tentante, mais elle est restée fidèle à la coalition et a attendu la décision de Gustavo Petro. Sergio Fajardo a ensuite choisi une personne au profil similaire, Luis Gilberto Murillo, un universitaire afro-colombien également préoccupé par la biodiversité. (Article publié par El Pais, le 23 mars 2022 ; traduction rédaction A l’Encontre)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Amérique centrale et du sud

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...