Édition du 6 avril 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Médias

Cotisations au régime de retraite - Radio-Canada réduit la rémunération de ses employés (FNC-CSN)

MONTRÉAL, le 1er avril 2015 - Aujourd’hui, Radio-Canada/CBC a annoncé qu’elle augmentera unilatéralement dès cette année la contribution de ses employé-es au régime de retraite, alors que le gouvernement fédéral n’impose ce changement qu’en 2017.

À partir du 1er juillet de cette année, la participation des employé-es passera de 40 % à 43,3 %, puis à 46,6 % le 1er juillet 2016, et à 50 % le 1er juillet 2017. Par ces mesures, Radio-Canada/CBC ira puiser plus de 18 millions de dollars en trois ans dans la rémunération de son personnel. Cela correspond à des centaines de dollars par année pour chaque employé-e.

« Cette augmentation nous est imposée même si le régime de retraite de Radio-Canada/CBC est en bonne santé financière. Rien n’oblige la direction à entamer des changements dès 2015. Elle ne le fait que pour régler ses propres problèmes financiers puisque la hausse de nos cotisations sera accompagnée d’une baisse de celles de Radio-Canada/CBC. Le régime de retraite ne recevra pas un sou de plus, car l’argent enlevé aux employé-es ira dans les coffres de Radio-Canada/CBC. Ce n’est pas étonnant que tous les syndicats de la SRC s’opposent à cette mesure qui appauvrit leurs membres », dénonce Isabelle Montpetit, présidente du Syndicat des communications de Radio-Canada (FNC-CSN).

Une hausse de cotisation non négociée


L’augmentation de la participation des employé-es au régime de retraite a été décidée en février dernier par le conseil d’administration de Radio-Canada/CBC, sans négociation avec les syndicats et sans avoir averti le Comité consultatif des avantages sociaux, le comité paritaire qui doit normalement se pencher sur ces questions. Radio-Canada/CBC publiera les détails dans les prochains jours.

Le SCRC est actuellement en négociation pour le renouvellement de sa convention collective. C’est dans ce cadre que devrait être discutée toute modification de la contribution des membres au régime de retraite. Cette participation, qui s’inscrit dans la rémunération globale des employé-es, devrait être négociée avec les autres clauses monétaires. Le Syndicat des communications de Radio-Canada (FNC-CSN) va contester par des moyens juridiques cette hausse unilatérale et non négociée.

Le Syndicat des communications de Radio-Canada représente 1600 membres au Québec et à Moncton. Il est affilié à la Fédération nationale des communications-CSN, qui regroupe 7000 membres œuvrant dans les domaines des communications et de la culture.

Sur le même thème : Médias

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...