Édition du 26 octobre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Asie/Proche-Orient

Déclaration commune condamnant l’intimidation des organisations de la société civile de Hong Kong

Les organisations soussignées, condamnent fermement l’intimidation croissante des organisations de la société civile de Hong Kong, par les autorités et les médias pro-gouvernementaux. Nous demandons instamment au gouvernement de la Région autonome de Hong Kong de cesser d’arrêter, de détenir et de poursuivre les militant.es des organisations qui exercent à juste titre leurs droits civiques et démocratiques.

Tiré de Entre les lignes et les mots
Publié le 23 septembre 2021

Nous demandons également aux médias pro-gouvernementaux de cesser de salir et d’accuser les organisations de la société civile de Hong Kong avec des articles sans fondements.

Depuis l’introduction de la loi sur la sécurité nationale à Hong Kong en juin 2020, le monde a été témoin du rétrécissement de l’espace civique à Hong Kong.

De nombreuses personnes pro-démocratie ont été arrêtées et emprisonnées pour leurs protestations pacifiques.

Pire encore, de nombreuses organisations hongkongaises, qui ont contribué à faire de Hong Kong l’une des villes comportant le plus de diversité, les plus ouvertes et les plus libres du monde, sont également soumises à une pression intense.

Face à ces pressions et intimidations, un nombre croissant d’organisations défendant les droits humais, les droits civiques et les droits du travail sont contraintes de cesser leurs activités. Parmi elles, Asia Monitor Resource Centre (AMRC) a annoncé sa décision de se dissoudre après avoir été faussement accusé par un journal pro-gouvernemental de faire transiter par Hong Kong des fonds étrangers destinés à des activités subversives. AMRC n’est en réalité qu’une organisation du monde du travail, respectée dans le monde entier. Elle travaille depuis 1968 avec de nombreuses organisations syndicales de base en Asie pour promouvoir et faire progresser les droits des salarié.es dans l’ensemble de l’Asie. Pour toutes les organisations syndicales de base en Asie, la fin des activités d’AMRC à Hong Kong est une grande perte.

Les syndicats de Hong Kong sont également attaqués :

Hong Kong Professional Teachers’ Union (HKPTU), le plus grand syndicat professionnel de Hong Kong, comptant plus de 90 000 membres, a été contraint de se dissoudre en août 2021 après avoir été accusé par un certain nombre de médias pro-gouvernementaux, d’ « empoisonner la nouvelle génération » et d’être un « cancer de la société » ;

De plus, Hong Kong Confederation of Trade Union (HKCTU), la plus grande centrale syndicale indépendante de Hong Kong, est également devenue une cible majeure de cette campagne de dénigrement et d’intimidation.

Après de nombreuses années au service de la dignité des salarié.es hongkongais.es et de la justice pour les citoyen-nes de Hong Kong, HKCTU a été décrite comme la « force occulte se tenant derrière le mouvement de 2019 contre le projet de loi sur l’extradition » et un « agent étranger ayant sponsorisé des actes de subversion ».

Nous avons été récemment informés que HKCTU était susceptible de se dissoudre bientôt, après avoir subi des mois d’intimidation.

Tout cela constitue non seulement une grande perte pour les travailleurs/euses et les citoyen.nes de Hong Kong, mais aussi un préjudice important pour nous tous et toutes en Asie qui travaillons à la construction de mouvements syndicaux démocratiques et indépendants pour le bien-être des travailleurs/euses ordinaires.

Avec cette déclaration commune, nous nous déclarons solidaires d’AMRC qui part vers un autre lieu dans le but de renforcer la solidarité des travailleurs/euses dans l’ensemble de l’Asie. Nous sommes également solidaires du mouvement ouvrier de Hong Kong dans sa lutte pour un Hong Kong plus égalitaire et démocratique. Nous sommes en particulier solidaires de la centrale syndicale HKCTU qui a été confrontée à de formidables défis dans son travail d’organisation des salarié.es au cours des dernières années. Nous pensons que, comme l’a fait remarquer à juste titre un syndicaliste de Hong Kong, les syndicats et les organisations ouvrières de Hong Kong peuvent disparaître, mais la lutte des travailleurs ne disparaîtra jamais.

Joint Statement Condemning the Intimidation of Civil Society Organisations in Hong Kong

If you have any questions, please email to : solidarity4hongkong@gmail.com

Deadline : Friday, 24 September 2021

如有任何問題,請寄電郵到: solidarity4hongkong@gmail.com

截止日期:2021年9月24日(週五)

對恐嚇香港公民社會團體的聯合譴責聲明

문의사항은 이메일 : solidarity4hongkong@gmail.com

서명마감 : 2021년 9월 24일

홍콩 시민사회단체에 대한 위협을 규탄하는 공동성명

Jika ada pertanyaan, harap menghubungi ke email : solidarity4hongkong@gmail.com

Deadline : Jumat, 24 September 2021

Pernyataan Bersama Mengutuk Intimidasi Organisasi Masyarakat Sipil di Hong Kong

หากท่านมีคำถาม โปรดอีเมล์ไปยัง solidarity4hongkong@gmail.com

หมดเขตวันศุกร์ที่ 24 กันยายน 2564

แถลงการณ์ร่วมประณามการข่มขู่คุกคามองค์กรภาคประชาสังคมในฮ่องกง

Gemeinsame Erklärung zur Verurteilung der Einschüchterungen von Organisationen der Zivilgesellschaft in Hongkong

Si tiene alguna pregunta, envíe un correo electrónico a : solidarity4hongkong@gmail.com

Fecha límite : Viernes, 24 de septiembre de 2021

Declaración conjunta de condena a la intimidación de las organizaciones de la sociedad civil en Hong Kong

Voir les signatures :

https://forms.gle/ihYUdPgWmU9QhUiu6

Adresse e-mail :

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Asie/Proche-Orient

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...