Édition du 10 septembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

La révolution arabe

Egypte : le second anniversaire de la révolution

Le Mouvement des jeunes du 6 avril ainsi que le Front national pour le changement ont annoncé qu’ils organiseront des manifestations pour le second anniversaire de la révolution du 25 janvier.

Le front a diffusé mercredi 9 janvier un appel à la manifestation contre la Constitution qui a été récemment approuvée.

L’appel ajoute que les Egyptiens devraient défendre leur droit à une Constitution « consensuelle », qui reflète « l’esprit de la révolution » et réalise les revendications pour lesquelles des centaines de personnes sont mortes.

Le peuple devrait, en outre, combattre le « coup contre les principes démocratiques » [c’est-à-dire la déclaration constitutionnelle] mis en œuvre par le président Morsi pour « placer hors contrôle judiciaire des institutions illégitimes telles que l’Assemblée constituante ainsi que le Conseil consultatif [chambre haute du régime transitoire] ».

Mercredi, le Mouvement des jeunes du 6 avril (Front démocratique) a critiqué le Parti Liberté et Justice au pouvoir ainsi que le président Mohamed Morsi dans une déclaration : « Morsi et les [Frères musulmans] ne détiennent pas un projet clair pour bâtir l’Egypte et son économie. Ils sont principalement intéressés par dominer la direction du pays ainsi que d’exclure toute opposition. »

La déclaration poursuit en affirmant qu’il n’y a pas de différence entre le président expulsé Hosni Moubarak et le président Morsi parce que « le premier ne pouvait pas protéger les manifestants de la Place Tharir et que le second ne pouvait pas les protéger devant le palais présidentiel ».

Le groupe ajoute que la situation économique s’est détériorée depuis que Morsi est arrivé au pouvoir.

La décision de Morsi, renvoyée à plus tard pour des « raisons inconnues », d’augmenter les prix reflète « l’absence d’une claire stratégie économique ».

Morsi se situe « complètement hors des réalités » du peuple égyptien, affirme le texte, et ses déclarations au sujet de l’économie ne sont pas réalistes.

Le groupe appuie la poursuite des grèves de travail parce que les travailleurs souffrent de salaires « injustes » ainsi que de mauvaises conditions de travail.

La participation d’autres mouvements et partis aux événements marquant le deuxième anniversaire de la révolution du 25 janvier est attendue.

(Traduction A L’Encontre, depuis ahramonline).

Sur le même thème : La révolution arabe

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...