Édition du 11 mai 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Politique canadienne

Fermeture de la CinéRobothèque : des cinéastes convient le public à participer à un sauvetage

Lundi matin, plusieurs artisans de l’industrie du cinéma dont les cinéastes Philippe Falardeau et Paule Baillargeon ont occupé pacifiquement et symboliquement la CinéRobothèque de l’ONF située sur le coin des rues De Maisonneuve et St-Denis, à Montréal, afin de protester contre les coupures du gouvernement conservateur dans la culture.

« Dites-moi quelle institution dans le monde a gagné autant de prix à l’échelle internationale que l’ONF  ? Quelle institution a envoyé autant de documentaires et de cours métrages en nomination aux Oscars  ? On parle de 72 nominations  ! J’ai été nommé aux Oscars il y a trois mois, mais je n’ai pas gagné. L’ONF, lui, a gagné 12 Oscars au fil des années« , a scandé Philippe Falardeau dont le film Monsieur Lazhar a été nommé aux Oscars cette année.

La rencontre était animée par Denys Desjardins qui a ajouté que « …puisque les coupures nous ont mis à la rue, on a décidé de se faire entendre dans la rue ».

C’est ainsi que, dans le cadre de cette initiative qui fut nommée Cinéma dans la rue, le film Cinéma, cinéma de Gilles Carle et Werner Nold sera projeté au Cinéma ONF, ce mardi à 19h (entrée libre), et des projections de films à saveur politique – dont Le temps des bouffons de Pierre Falardeau, et quelques extraits de La nuit de la poésie de Jean-Claude Labrecque – se dérouleront par la suite dans la cour intérieure de la Cinémathèque québécoise.

Le lendemain, le public sera convié, dès 19h, à l’événement symbolique intitulé Protégeons notre cinéma qui consiste à former une grande chaîne humaine qui ferait le tour du quadrilatère (De Maisonneuve, Sanguinet, St-Denis, Émery) – une pellicule reliant les gens les uns aux autres.

Enfin, les organisateurs ont proposé une pétition s’intitulant Coupures fédérales et culture québécoise qui peut être signée sur le site Web de l’Assemblée nationale (https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-3109/index.html).

Rappelons que l’ONF a annoncé en avril dernier que, suite aux coupures de près de 7 millions de dollars imposées par le gouvernement canadien dans son plus récent budget – ce qui représente 10% de l’allocation parlementaire de l’institution – la CinéRobothèque de Montréal qui propose, sur place, un service de visionnement donnant accès à quelque 10 000 films fermera ses portes en septembre prochain, tout comme les deux salles de cinéma qu’abrite présentement l’édifice, de même que la boutique.

Cet article est tiré du site web du journal Voir : http://voir.ca/nouvelles/actualite-cinematographique/2012/06/05/fermeture-de-la-cinerobotheque-des-cineastes-convient-le-public-a-participer-a-un-sauvetage/

Communication Voir

Journal Voir

Sur le même thème : Politique canadienne

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...