Édition du 7 février 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Corruption

Financement politique illégal - Québec solidaire presse le PLQ et le PQ de rembourser l'argent sale

MONTRÉAL, le 9 sept. 2016 - Alors que SNC-Lavalin reconnaît son rôle dans le financement illégal des partis fédéraux, le député de Mercier, Amir Khadir, demande au Parti libéral du Québec ainsi qu’au Parti québécois de retourner au Directeur général des élections du Québec l’argent illégal obtenu de cette firme d’ingénieurs.

« Il a été démontré à maintes reprises que SNC-Lavalin avait organisé un stratagème de prête-noms pour financer le PLQ et le PQ à la hauteur de plusieurs centaines de milliers de dollars. Le DGEQ a même poursuivi un ancien dirigeant de la firme d’ingénieurs, Yves Cadotte, pour avoir remis 237 000$ à ces deux partis. Pourtant, le même DGEQ confirme aujourd’hui que ces formations politiques n’ont toujours par remboursé un sou. Quand remettront-ils l’argent acquis illégalement ? » demande le député solidaire.

Parmi les quatre partis représentés à l’Assemblée nationale, il n’y a que Québec solidaire qui n’a jamais bénéficié de financement illégal. La Coalition avenir Québec a aussi bénéficié d’argent sale à l’époque de l’ADQ, mais elle a au moins commencé à le retourner, contrairement au PLQ et au PQ qui continuent de faire campagne avec cet argent acquis illégalement.

« Les immenses sommes d’argent obtenues par les stratagèmes des prête-noms et autres processus frauduleux sont toujours dans les mains du parti au pouvoir et de l’opposition officielle. Le PLQ et le PQ s’apprêtent encore à mener leurs campagnes dans les prochaines élections partielles avec de l’argent sale. On pourrait croire à un début de réhabilitation éthique si le PLQ et le PQ procédaient au remboursement avant le déclenchement des partielles plutôt que de continuer à bénéficier d’un avantage obtenu par fraude. Alors que Philippe Couillard clame que son Parti libéral a maintenant les mains propres, force est de constater que le ménage n’a jamais été fait depuis l’ère de Jean Charest », conclut M. Khadir.

Sur le même thème : Corruption

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...