Édition du 22 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Forum sur les redevances minières Québec solidaire demande à l'industrie minière d'ouvrir ses livres

MONTRÉAL, le 15 mars 2013 - Amir Khadir, député de Mercier pour Québec solidaire, en a surpris plus d’un en portant le carré doré distribué par les représentants de l’industrie minière lors du Forum sur les redevances minières qui se tient aujourd’hui à Montréal.

Il l’a fait, précise-t-il, malgré le fait que les porte-paroles de l’industrie ont tenté encore une fois de nier les importants profits que tire l’industrie minière du Québec et la gravité de certains impacts environnementaux et sociaux causés par le faible encadrement de l’industrie. En dépit aussi du fait que certains industriels continuent de brandir maladroitement l’habituel chantage des pertes d’emplois.

« Si je porte le carré doré aujourd’hui, c’est pour appuyer la version 2.0 de l’industrie minière au Québec, celle que les citoyens et citoyennes souhaitent », explique M. Khadir.

« J’ai échangé au Forum avec plusieurs dirigeants de projets miniers juniors. Ceux-ci reconnaissent que la situation actuelle n’est pas acceptable pour le Québec. Plusieurs intervenants de l’industrie reconnaissent que l’incertitude qui règne actuellement découle plus de la perte de confiance du public que de la possibilité de payer plus de redevances. Le public n’est pas satisfait des pratiques passées, des faibles retombées économiques pour le Québec et pour les communautés autochtones et des dégâts environnementaux. J’en déduis que la clé pour mettre fin à l’incertitude, c’est l’industrie qui la détient, et qu’elle consiste en un changement de ses pratiques, à plus de lucidité et de transparence. », poursuit le député de Mercier.

Plus de transparence demandée

Le Forum sur les redevances minières a démontré que l’industrie n’a pas pris conscience de l’ampleur de la pente qu’elle doit remonter en terme de crédibilité juge Québec solidaire. L’indignation de la population face aux pots cassés des dernières décennies, admirablement résumés par le Vérificateur général, est légitime. L’industrie tarde à reconnaître cette réalité, ce qui alimente la méfiance et l’incertitude.

« Québec solidaire invite l’industrie à saisir l’occasion qui lui est offerte et à rendre publics les tonnages extraits, les produits déversés, le niveau des redevances payées et l’ampleur des profits réalisés en incluant les profits délocalisés par le "transfer pricing". Cet effort de transparence est le meilleur investissement que l’industrie puisse faire pour assurer la durabilité de son activité », soutient le député de Québec solidaire.

Le gouvernement doit aller le plus loin possible

« Le gouvernement doit garder le cap, c’est le meilleur service qu’il peut rendre au Québec, aux communautés autochtones et à l’industrie elle-même, qui se doit d’être réformée pour être appuyée. L’industrie minière dispose de privilèges importants, de crédits d’impôt uniques, d’infrastructures publiques et des tarifs d’électricités très avantageux. L’ensemble de ces questions doit être considéré dans la réforme minière » avance Amir Khadir.

Le député de Mercier encourage les ministres Ouellet et Marceau à aller le plus loin possible dans la réforme du régime de redevances minières, qui passe aussi par une réforme majeure de la Loi sur l’accès à l’information pour forcer la transparence.

Québec solidaire appuiera l’ensemble des régions minières pour qu’elles puissent diversifier leur économie et talonnera le gouvernement pour qu’une partie des redevances soient gérées dans des Fonds régionaux souverains. Dans cette perspective Québec solidaire estime que plusieurs propositions de réformes, comme celles de Québec meilleure mine ou d’Yvan Allaire, sont de très bonnes bases pour orienter les travaux du ministère des Ressources naturelles pour réformer à la fois la loi des mines et le régime de redevances minières.

SOURCE : Aile parlementaire de Québec solidaire

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...